Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 octobre 2016

Question pratique (mais tabou) sur les toilettes à l'indienne

Si comme ma mère, vous vous êtes déjà retrouvé dans des toilettes sans papier (OH. MON. DIEU.) et que vous vous êtes demandé(e) comment vous alliez bien pouvoir vous en sortir, cette note est pour vous…

India-Toilets-012319105260.jpgSi vous avez voyagé en Inde, (comme ma mère donc), vous aurez réalisé que femmes et hommes se lavent à l’eau après action. J’ai d’ailleurs pas mal dithyrambé sur le sujet (voir ces notes). Jusque-là tout va bien. Ma mère a bien compris. Mais ce qui la turlupine c’est : mais comment elles se sèchent la foufoune ?? Parce que – j’espère que toutes les filles le savent – mais renfiler une culotte sur une zézette pas sèche, c’est doux parfum garanti le soir en rentrant à la maison !

J’avoue m’être posé la question, mais pour m’être retrouvée dans cette situation – avec de l’eau mais pas de papier – j’en avais déduit que toutes les Indiennes faisaient comme moi : utilisaient le premier bout de tissu qui dépasse : la dupatta (l’écharpe qu’elles utilisent un peu pour tout, y compris moucher bébé) ou le sari.

Quand je posai la question à une collègue, elle eut l’air complètement surprise – genre ça lui était jamais arrivé – et après un certain temps de réflexion elle m’expliqua que les femmes se sèchent avec le dos de la main.

Je cherchai confirmation auprès de ma nounou, qui, elle, ne fut ni surprise ni hésitante : c’est le sari qui fait office de séchoir !

A bonne entendeur…

Écrire un commentaire