Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 avril 2011

L'île de Majuli - Part 1

Après Kaziranga, nous sommes allées voir le Brahmapoutre, le traverser et passer un moment sur l’île de Majuli.

 

Brahmapoutre. Un nom qui me fascine.

Brahmaputra signifie « Fils de Brahma ». Une légende veut que Brahma, qui voulait avoir un fils pour le bénéfice de l’humanité, ait contacté un couple de pieux Indiens. La femme porta l’enfant de Brahma. Quand celui-ci naquit, le mari porta l’enfant à l’épicentre de quatre montagnes, où il prit la forme d’une importante masse d’eau où les Dieux et les vierges divines venaient prendre leur bain. De là, le nom masculin du Brahmapoutre – apparemment il y aurait 7 fleuves masculins en Inde.

Le Brahmapoutre, un fleuve puissant (il apporterait 30% de toutes les ressources en eau du pays), passe au Tibet, en Inde et au Bangladesh et change à chaque fois de nom…

 

L’île de Majuli (une île de fleuve) disparaît peu à peu, emportée par le Brahmapoutre… Sa superficie a diminué de moitié depuis 1950 – elle aujourd’hui de 800 km2. 

Inde,Assam

Inde,Assam

Inde,Assam

Inde,Assam

 

mardi, 26 avril 2011

Pendant ce temps, à l'autre bout de l'Inde...

Il y a 2 ans, je suis allée en visite terrain à Guwahati, dans l’Etat d’Assam. Je n’avais aucune idée d’où l’Assam se situait sur une carte mais puisque nous avions un distributeur là-bas…

J’ai rapidement réalisé que j’étais très, très loin de Mumbai. Genre, impossible d’avoir une connexion internet nulle part, à part chez les particuliers. Des coupures d’électricité en permanence. Une faune d’insectes incroyables. Bon. J'étais là pour le boulot je rappelle! Quand en plus j’ai vu sur une carte où j’étais, je me suis dit que c’était certainement la première et la dernière fois…

Inde,Assam,Kaziranga,parc naturel,rhinocéros,nature

 Jusqu’au moment où mon distributeur a prononcé 2 mots magiques. Rhinocéros et Brahmapoutre. C’était dit, je retournerai en Assam…

 

Chose dite, chose faite, le week-end dernier…

C’est pas facile-facile d’aller là-bas mais c’est certainement ce qui fait son charme.

Environ 5 heures de vol pour atteindre Guwahati puis 6 heures de voiture pour atteindre le parc naturel de Kaziranga. Ca se mérite !!

 

Le matin, nous nous levons tôt pour un tour de jeep. Le guide nous propose de nous lever. Emilie n’est pas encore bien réveillée mais je me lève. Et là, rhino !! Emilie croit à une blague mais non… Y a des rhinos en-veux-tu en voilà !! Des vaches presque. D’ailleurs parfois ils broutent avec les vaches. Parce qu’attention, un rhino ça passe environ 16 heures par jour à brouter !! Et une gestation de 15 mois pour un bébé tous les 8 ans. Dure la vie… Chapeau bas aux Indiens qui se sont démenés pour sauver l’espèce : d’une dizaine il y a 50 ans, ils sont maintenant plus de 2 000 !!

 

Le tour en jeep est sympa, il donne une bonne idée du parc et on voit beaucoup d'animaux. La ballade en éléphant est impressionnante car on s'approche à 2 mètres des rhinocéros !! Bon il faut des fois expliquer aux voisins qu'il serait de bon ton de se taire, on n'est pas au ciné ! Mais la beauté du parc surpasse tout !! Il n'y a qu'une heure d'éléphant, toujours dans le même coin mais ça vaut le coup de la faire le soir et le matin, avec des couleurs différentes...

 

Je laisse les photos parler d’elles-mêmes…

 

 

Kaziranga, Assam - April 2011

 

mardi, 01 mars 2011

A la rencontre des Indiens hors d'Inde - Part 2

Ensuite, direction le Népal !

Le premier jour à Kathmandou, sous la pluie, je me serais bien crue en Inde.

Et puis finalement j’ai réalisé que les gens étaient bien différents. Le docteur indien a compris « différents » comme « arriérés » (pour de vrai !). Mais je l’entendais plutôt comme beaucoup plus « détendus », plus à l’aise avec le touriste. Enfin sur 4 jours c’est difficile de se faire une idée !

En tout cas, la réserve que nous avons visitée, le Chitwan, est bien différente des réserves que j’ai visitées en Inde.

« Au pied de l'Himalaya, Chitwan est l'un des rares vestiges non perturbés de la région du « Terai » qui s'étendait sur les piémonts de l'Inde et du Népal. La flore et la faune y sont très denses. Il abrite une des dernières populations de rhinocéros asiatique à une corne et constitue également l'un des derniers refuges du tigre du Bengale. » (dixit Unesco)

Les seuls « véhicules » que tu croises là-bas se sont des éléphants…Une paix royale !

La végétation empêche de voir les tigres mais quelle paix… 

Nepal1.jpg

 

Nepal2.jpgNepal4.jpgNepal5.jpg

 Nepal3.jpg