Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 30 juin 2020

Le coronavirus vu par une Française en Inde - 30 juin 2020

30 juin – Le mois sans fin

  • Nombre de cas en France : 164 260 (29 813 morts)
    • Jour de déconfinement : 50
  • Nombre de cas en Inde : 568 315 (16 917 morts) 
    • Jour de déconfinement national : 30

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie

Source https://www.worldometers.info/coronavirus/country/india/

Je ne regarde plus les chiffres, je n’écoute plus les discours de Modi, je ne comprends plus quelles sont les règles désormais. Je flotte…

Même si le nombre de malades explosent, le Gouvernement veut contrôler les statistiques. On ne teste plus que les cas critiques, et les médecins n’ont plus le droit de tester un patient avant d’opérer.

Une collègue m’a informée vendredi dernier qu’on attendait le pic de l’épidémie en Inde en… novembre (source). J’ai hésité entre faire une syncope, ou me mettre à pleurer. Et puis une fois le choc passé, la vie a recommencé comme avant. La vérité c’est que personne ne sait rien – ou pas grand-monde et pas grand-chose.

Le choc suivant m’a été assené par le directeur de la maternelle de mon fils. Les écoles resteront fermées jusqu’au 31 juillet (alors que les grandes vacances se terminent cette semaine), il est à peu près sûr que les classes ouvriront par étapes : lycée, collège, école primaire et maternelle, pas avant octobre pour les petites sections ! Il se trompe peut-être…

Les vols internationaux commerciaux sont encore arrêtés. Les étrangers (hors OCI) peuvent quitter l’Inde, mais leurs visas seront ensuite annulés, les vols non garantis etc.

Il y a toujours un couvre-feu, de 22 heures à 5 heures, sans que personne ne sache bien à quoi cela serve, à part se moquer du Gouvernement, cette mesure impliquant que le virus se déplace essentiellement la nuit…

Il n’y a plus de place dans les hôpitaux, en tout cas à Delhi. En même temps, rappelons que l’Inde est encore un pays pauvre et qu’elle a au moins un gigantesque réseau d’établissements publics pour soigner les plus pauvres (quand ils ont de la place et un peu de matériel) et des soins sans doute pas optimums mais au moins, ceux qui arrivent jusqu’à l’hôpital, ne sont pas jetés dehors. Corona ou pas corona, l’Inde ne peut pas vraiment faire face à une épidémie de cette ampleur : L’Inde aurait 739 024 lits d’hôpitaux dans des établissements publics – soit 0,6 lits pour 1 000 personnes. Les lits de réanimation représenteraient 5% du nombre total de lits, soit moins de 40 000. La France a 3 lits en soins intensifs pour 1 000 habitants : 253 364 lits d’hôpitaux publics et 5 000 de réa. Je te laisse faire les maths et je nous laisse trembler (3 fois plus de lits d’hôpitaux, 8 fois plus de lits de réa, 20 fois plus d’habitants).

La vie a plus ou moins repris son cours, plus personne ne se plaint depuis que les maids ont repris le boulot et qu’Amazon a repris du service.

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie

Certaines villes sont encore en confinement, certaines zones sont encore scellées (containment). Globalement, pour ceux qui ont le luxe de pouvoir sortir ou rester chez eux, il y a les samourais qui se considèrent invincibles et ceux qui se barricadent chez eux. Cela fait un peu plus de 3 mois que toute vie sociale a été annihilée et que chaque famille vit en autarcie les uns avec les autres. Avec la chaleur, il y a des câbles qui pètent et je ne te parle pas que de l’électricité ! On essaye d’avoir une routine, de continuer à bien manger, on bénit les rares voisins qui autorisent les enfants à jouer ensemble, on essaye de travailler et on avance dans ce mois sans fin…

Corona, coronavirus, virus, covid, covid-19, Inde

Commentaires

Le pic serait en Novembre ? Mais quelle horreur... D'où ton collègue a eu cette info/rumeur. S'il y a une trace écrite genre article de presse, je suis preneuse !

C'est une catastrophe pour nos familles qui ont des adoptions en cours en Inde. Que faire lorsque le tribunal est fermé (2 dossiers au maharashtra...) et que le jugement ne se prononce donc jamais.

Écrit par : Moushette | mardi, 30 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Salut Moushette,
J'ai mis à jour le lien...
À prendre avec des pincettes,
finalement personne ne sait rien!

Écrit par : IndianSamourai | mardi, 30 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Merci et bon courage à toi !

Écrit par : Moushette | mardi, 30 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Bonjour Émilie Merci pour ce point malheureusement difficile. Je suis sur que vous êtes prudents. Tenez bon.
Biz à vous 3. Serge et Françoise.

Écrit par : Serge | mercredi, 01 juillet 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire