Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 16 mars 2020

Le coronavirus vu par une Française en Inde - Début mars 2020

11 mars

  • Nombre de cas en France : 2 281 (48 morts)
  • Nombre de cas en Inde : 65
    • Des changements pour les visas ont commencé le 3 mars. Le 13 mars, les Indiens bloquent les visas.
    • Un message automatique remplace la sonnerie d’attente quand tu appelles un portable : un type te tousse dans l’oreille avant une diatribe expliquant le corona virus. Un bel exemple d’utilisation de la technologie pour informer les gens.
    • Depuis ce matin, la température est prise à tous les visiteurs de notre résidence.

Ma mère commence à baliser. Alors que je recommande à mes parents de faire le plein de bouquins et d’aller se mettre au vert en Normandie – y a pire quand même –, je partage mon enthousiasme : « Nous vivons un moment historique, c’est formidable ! » Depuis des années, je rêve d’appuyer sur le bouton pause, et voilà que ce moment arrive. Un temps pour se recentrer, être en famille, se reposer, bouquiner, écrire, jouer avec mon fils, travailler un peu aussi. En fait, c’est déjà presque mon quotidien, réalise-je, avec les voyages et les rendez-vous en moins. Et puis c’est facile pour moi de dire ça. Notre maison a un jardin, notre copropriété de grands espaces verts, pour que mon fils lâche le trop-plein d’énergie. Et si ça ne suffit pas, sa nounou peut s’occuper de lui. Y a de quoi avoir envie de rester coincé à la maison ! Limite, j’aimerais bien que ça nous arrive ici aussi…

14 mars

  • Nombre de cas en France : 4 500 (91 morts)
  • Nombre de cas en Inde : 100 (1 mort)
    • Demain, le gouvernement de Delhi annoncera la fermeture des théâtres, gyms, piscines, boîtes de nuit.
    • Après-demain, les autorités de Delhi interdiront les rassemblements de plus de 50 personnes. Ouf notre pote n’est pas passé loin avec son mariage. Ah non, attends, cette règle ne concerne pas les mariages. Et la marmotte…

Ce soir, nous allons à un mariage. Il faut se nettoyer les mains à l’arrivée. Les invités hésitent un peu sur la manière de se saluer. Cinq heures plus tard, l’alcool aidant, tout le monde se serre dans les bras. C’était peut-être irresponsable d’y aller, mais qu’est-ce que nous avons bien mangé !

inde,expatriation,santé,corona,coronavirus,journal,covid-19

Écrire un commentaire