Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 08 septembre 2008

Les Noirs courent plus vite que les Blancs

Je lisais un article intriguant l’autre jour: Pourquoi les Noirs courent plus vite que les Blancs Article_TOI_Black runners_220808.pdf. Sur le coup ça a tilté, j’ai trouvé ça un peu gonflé. Et puis en y repensant à deux fois, pourquoi pas ? Bon, le lendemain, un nouvel article titrait : Pourquoi les hommes courent plus vite que les femmes Article_TOI_Women runners_250808.pdf. Laisse tomber ce qu’un Black doit mettre dans la vue à une Blanche alors !

C’est un fait : ceux qui ont couru le 400m en moins de 10 secondes sont tous Noirs (et ils sont 64). Et zéro Noir dans les 50 records de lancer de javelot et de poids.

Vous allez me dire, les Indiens ont trouvé le gène Noir de la course ! (Oui ils adorent les gènes, du poil dans les oreilles, de l’obésité, de la pauvreté, de l’apprentissage par cœur…) Mais non. D’abord parce qu’on ne peut pas mettre tous les Blacks dans le même bateau : il y a ceux d’Afrique de l’Est et ceux d’Afrique de l’Ouest. Les premiers sont bons sur la longue distance, les derniers sur le sprint (ils pèsent d’ailleurs en moyenne 30 kilos de plus que leurs voisins). C’est donc phy-sio-lo-gique. Une étude de coureurs Kenyans et Ethiopiens (Afrique de l’Est) ont une capacité à capter l’oxygène dans leurs tissus corporels pour plus longtemps. Et puis ils ont des muscles pas pareils que ceux des blancs (plus développés au niveau du torse, avec des bras et des jambes plus courts).

Et aussi le dé-ter-mi-nisme. Par exemple, les meilleurs coureurs Kenyans et Ethiopiens ont tous vécu à plus de 2 500 mètres d’altitude, et beaucoup ont couru toute leur vie, en commençant par aller à l’école. Quand les Himalayens vont se lancer dans le jogging ça va faire des dégâts !!

En ce qui concerne les femmes, c’est en-do-cri-nal. C’est parce qu’on n’a pas de testostérone ; donc doper une femme est plus efficace que doper un homme !! Une étude a été conduite sur des hommes et des femmes dans des conditions similaires de condition physique et d’entraînement. C’est sans appel ! Les femmes sont plus lentes que les hommes en course, natation et vélo. Et ben c’est pas grave si ?

Pour le plaisir, un extrait de Rasta Rocket ou quand les Noirs se mettent au bobsleigh, qui, physiologiquement et détersminismant parlant ne leur est pas franchement destiné !

09:31 Publié dans N'imp | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : inde, noir, blanc, course |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.