Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 03 janvier 2008

Marie et Zoubin

049d283a58be66a8abdaa2d90f99cb35.jpgLe 30 au matin, Zoubin nous a rejoints à Gokarn. Arrivé à 6h, il s’est allongé en attendant que tout le monde se lève… Et quand Marie s’est réveillée, elle s’est trouvée nez à nez avec Zoubin, un fer à lisser à la main, tranquillement en train de se permanenter les cheveux… Dégoûtée la fille, elle n’avait pas osé emporter le sien !

Faut dire que Zoubin est mannequin. Si t’as un doute, et que tu lui demandes ce qu’il fait dans la vie, il répond « rien… enfin, je suis mannequin ».

Après le petit déjeuner, ça parti en vrille… Pendant qu’on change un pneu crevé, Zoubin change de tenue (et se recoiffe dans le rétro). Pendant qu’on cherche un hôtel (après cinq heures de route et sans déjeuner), Zoubin pose devant la voiture et demande à tous les occupants de la voiture (un peu tendus) pourquoi ils ne sourient pas ! Le soir, c’est Zoubin qui met de l’ambiance, en insistant pour nous montrer les trois pas de danse de Mickael Jackson qu’il connaît, ou en agitant un porte-clef qui clignote sous notre nez. C’est encore Zoubin qui, dès que les néons sont sortis, tombe le tee-shirt (et surtout, que tout le monde regarde !) pour se retrouver en marcel blanc : immanquable dans la foule ! 7c23b54790acb1fd665b83235e0303da.jpg

Zoubin part se baigner. Trop fort le mec : il doit être le seul que j’ai vu avec un mini-short en jean pour aller à la mer… Ah, on est SuperModel ou on ne l’est pas. Le lendemain, pas de tenue de plage mais chemise ajustée. Je lui demande si il n’a pas l’intention de nager et il me réplique, comme si j’étais une parfaite idiote, que c’est une tenue pour « chasser » (les filles) – ça se voit pas enfin ?? Oui, Zoubin était à Goa pour faire tomber les filles… Pas trop de chance aux dernières nouvelles.

4eeee4d469e14158ad4f459171fc9b38.jpgQu’il change quatre fois de tenue dans la même journée, alors que Marie n’a pas quitté sa robe de plage (même pour la grosse soirée du nouvel an), ça l’a retournée. Qu’il mette deux heures (littéralement) à se pomponner avant d’aller à la plage, alors qu’elle trépignait depuis midi, ça l’a com946a83e065cdec08363bae8e52a2c162.jpgplètement mise hors d’elle : « mais qu’est-ce qu’il fout à la fin ??? Ca fait deux heures qu’on l’attend !! Mais c’est incroyable… » Quand Marie l’a interrogé sur sa vie, il lui a parlé de ses expériences de mannequin à Bangalore, et ne lui a pas retourné la question. Elle est restée scotchée ! Non, il n’en avait rien à faire de sa vie et pas de faux semblants ! Bataille d’egos, en voilà un qui la supplante dans le genre nombriliste. N’empêche, quelque part, Zoubin s’est pris d’amitié pour elle et il lui en a sorti de belles (et m’imaginer ce qui se passait dans sa tête à elle chaque fois qu’il sortait une connerie, c’était trop marrant).

J’admire souvent Marie face à un appareil photo, elle est tellement à l’aise, et capable de prendre de vraies poses ! Mais alors là, elle s’est fait battre à plate couture par SuperModel. Voilà-t-y pas que je sors mon appareil photo pour le déjeuner et qu’il me demande de le prendre en photo. Comme le premier jet lui a plu, nous nous sommes lancés dans une séance shooting, lui ayant décidé de se faire un book. Un grand moment… (dont je mets quelques extraits – pour se faire un book, me contacter sur ce blog !!)27fdd94b5f2ed677a85eb9f711967962.jpg 286c069d9b787b14009b9cf058d8e008.jpg

Juste après cette séance, le repas arrive. Pizza au bacon avec du thon et du poulet pour Shiv, crevettes pissant l’huile pour moi. Là-dessus arrivent deux œufs à la coque. Et l’ami Zoubin qui m’explique le nombre de calories dans un blanc d’œuf et celui dont le corps à besoin par jour. J’ai sérieusement flippé, un premier de l’an, alors que je venais de me péter le bide ! Heureusement, un plat de poulet grillé est arrivé ensuite pour lui…

Pour finir, ma pauvre colloc, en plus de supporter la bêtise de Zoubin (il faut quand même reconnaître que c’est un mec gentil, toujours de bonne humeur et qu’il se met en quatre pour que tout le monde s’amuse), a fait les frais de l’inattention de Shyam, le pote de Zoubin : il lui a débranché son portable pour utiliser le chargeur. S’étant rendu compte que ça ne marchait pas cd2b542f50c728471fed8f51e65ef531.jpgavec son téléphone, il a laissé le fil pendre… Et voilà comment Marie s’est retrouvée sans téléphone pour le Nouvel An ! Et il fallait voir sa tête quand Shyam a demandé à deux nanas russes qui squattaient la table à côté si il pouvait prendre une photo avec elles : « Mais il a pas fait ça, dites-moi que c’est pas vrai… ». La réponse a claqué « Non, nous ne sommes pas mannequins et on n’est pas au zoo. ». Paf. Faut dire qu’il l’avait cherché.

C’était exceptionnel !!!

06:35 Publié dans N'imp | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

et attends et attends c'est pas fini!!!
quand t'es partie on s'est retrouvés au liliput sur Anjuna et la... il était... COMME D'HABITUUUUUUDE!!!!!
Je parlais avec Shyam et pis tout d'un coup Yavait Bozo le clown là; qui se mettait à faire une tête de triso... parce qu'on lui parlait pas!! et puis sinon il piquait le béret basque d'une fille a la table d'a coté... Alors j'était obligée de leur expliquer que non, il était pas dangereux qu'il fallait pas trop faire attention qu'il mordrait pas dans tous les cas...
Alors du coup j'ai passé ma soirée à lui dire, comme a un ptit garçon: "mais oui je sais que t'es la j'ai remarqué ta présence. tu sais ce qui m'impressionerai vraiment? que tu ailles chercher tout le sable qu'il y a au bout de la plage et que tu le ramène avec mains! oui tu peux commencer maintenant! le plus vite possible en fait.
tu veux pas bah alors on va jouer un peu.
Tu vois mon poing? Et bah tu cours très vite et tu viens mettre ta gueule dedans très fort!

Écrit par : marie-aymée | jeudi, 03 janvier 2008

Trop drôle. =)
Bonne année!

Écrit par : coc | vendredi, 11 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.