Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 octobre 2019

Inde: Livres

Je suis heureuse de partager quelques livres que j’ai lus sur l’Inde. N’hésitez pas à m’en faire découvrir d’autres !

Mes préférés sont les suivants :

  1. Are you experienced ? / Vacances Indiennes
  2. Holy Cow !
  3. Fous de l’Inde – Délires d’Occidentaux et Sentiment Océanique de Régis Airault
  4. Promenade avec les dieux de l’Inde
  5. Dans la peau d’un intouchable
  6. Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire
  7. L’équilibre du monde
  8. Loin de Chandigarh
  9. Sept mers et treize rivières
  10. Sister India
  11. La femme sacrée
  12. Une passion indienne
  13. Indian Summer: The Secret History of the End of an Empire
  14. Le sari rose
  15. Sous un ciel de marbre
  16. Un enfant de la balle

 Vivre / voyager en Inde :

  • Are you experienced ? / Vacances Indiennes de William Sutcliffe – 2003 : Une histoire de backpackers anglais en Inde.
  • Holy Cow ! de Sarah MacDonald – 2002 : Au-delà des fous rires provoqués par les gaffes de l’auteur (que tout expatrié en Inde pourrait faire), nous apprenons beaucoup sur la spiritualité indienne en suivant la quête de soi (qui dure 2 ans) d’une Australienne en Inde.
  • Delirious Delhi de Dave Prager – 2011 : Sympathique lecture d’un expatrié à Delhi.
  • Turtle Feet de Nikolia Grozni – 2008 : L’histoire d’un musicien qui devient moine en Inde.

 Découvrir l’Inde (religion, caste, culture etc.) :

  •  Fous de l’Inde – Délires d’Occidentaux et Sentiment Océanique de Régis Airault – 2002 : Face à la recrudescence des « épisodes de folie » chez les Français qui visitaient l’Inde, l’ambassade de France avait, dans les années 80, remplacé son médecin généraliste par un psychiatre.
  • Promenade avec les dieux de l’Inde de Catherine Clément – 2005 : Un chouette livre pour se familiariser avec la mythologie hindoue de manière presque ludique.

 Sur l’intouchabilité :

  •  Dans la peau d’un intouchable de Marc Boulet – 1994 : L’incroyable odyssée d’un Français qui se fait passer pour un mendiant intouchable.
  • Intouchable de Narenda Jadhav : L’odyssée d’une famille d’intouchables.
  • Sangati de Bama : Dans un quartier villageois du Tamil Nadu, les femmes intouchables sont les héroïnes obscures des événements quotidiens qui transforment l'Inde profonde.
  • Moi, Sampat Pal, chef de gang en sari rose de Sampat Pal Devi – 2008 : Rebellion chez les femmes intouchables maltraitées.

 Découvrir l’Inde avec des Indiens par petites touches :

  •  Bombay, Maximum City de Suketu Mehta – 2006: Un portrait haut en couleur de Mumbai du temps de la mafia
  • Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire de Vikas Swarup – 2006
  • L’odeur de l’Inde de Pier Paolo Pasolini – 1962 : Livre poétique où l’auteur raconte ce qu’il voit (et sent) lors de ses promenades nocturnes : « Les visions de l'extrême misère, les spectacles d'une étrange spiritualité sont pour lui comme autant d'étapes d'une descente au sein d'une humanité primitive, moins éloignée qu'on ne pourrait le croire du décor des Ragazzi ou d'Une vie violente. »
  • Nocturne indien de Antonio Tabucchi – 2004: C’est juste l’histoire d’un type qui en cherche un autre, en Inde.
  • Le Dieu des Petits Riens de Arundhati Roy – 1992 : Un incontournable pour ceux qui veulent découvrir le quotidien d’une famille du Kerala (Inde du Sud), pour une fois vu par une Indienne qui vit en Inde. En plus le roman est à moitié autobiographique.
  • Noces indiennes de Sharon Maas : Histoire romantique d’un jeune Anglais (fils de maître) et d’une jeune fille (fille de cuisinier) qui s’aiment mais que la vie sépare. 
  • L’équilibre du monde de Rohinton Mistry – 2003 : LE grand roman de l’Inde contemporaine
  • Loin de Chandigarh de Tarun Tejpal – 2005 : Un livre qui laisse une empreinte. "L'histoire, à la fin du XXe siècle, d'un jeune couple désargenté, mais passionnément amoureux. Obsédés l'un par l'autre, ils quittent la petite ville de Chandigarh pour la grande ville, New Delhi, dans laquelle le narrateur, qui rêve d'écrire un grand roman indien, travaille d'arrache-pied, ne s'interrompant que pour assouvir le désir qu'il a pour sa jeune épouse."
  • L’Inde secrète des villages de Maïna Kataki – 2003 : Livre de mon amie Nishtha, qui a vécu presque toute sa vie en Inde et a passé 20 ans dans un village.
  • Au couvent des Petites Fleurs de Indu Sundaresan – 2008 : Neuf nouvelles sur l’Inde où de nombreux thèmes sont abordés (inspirés de faits divers), mêlant tradition et actualités : le mariage arrangé, l’amour, le sati, la punition des unions interdites, les filles, la dot etc.
  • Neuf vies à la recherche du sacré dans l'Inde de William Dalrymple – 2010 : neuf existences, neuf destins religieux menacés par le récent et phénoménal développement économique du Sous-Continent.

 Romans d’Indiens de l’étranger vivant à l’étranger ou rentrant en Inde :

  •  French Lover de Sarah Turnbull – 2003 : Une Indienne épouse un Indien (mariage arrangé) qui vit en France…
  • Tall, Dark and Handsome de Nisha Minas : Une histoire d’amour entre une Anglaise d’origine indienne et un Anglais multimillionnaire.
  • La chambre des parfums de Inderjit Badhwar – 2004 : L’histoire poétique d’un Indien immigré aux Etats-Unis et déchiré entre les deux cultures.
  • Les arrangements de l’amour de Timeri N. Murari : Un Indien immigré aux Etats-Unis revient au pays à la trentaine à la recherche de ses racines et nous offre un roman, alliant suspense et humour et surtout évitant les clichés classiques.
  • Un Nouveau Monde de Amit Chaudhuri – 2007 : Jayolit, émigré aux Etats-Unis, professeur d’économie, mariage arrangé, un enfant, un divorce (qu’il vit très mal) et vacances à Calcutta chez ses parents.
  • Sept mers et treize rivières de Monica Ali – 2006 : Nazneen quitte le Bangladesh pour aller vivre en Angleterre, au côté de Chanu, l’homme qui a été choisi pour elle.

 Romans indiens :

  •  Five Point Someone de Chetan Bhagat : L’histoire de trois étudiants de l’IIT de Delhi (Indian Institute of Technology), la meilleure (et la plus dure) école en Inde.
  • Sister India de Peggy Pane : L’histoire de Natraja, une américaine obèse qui a tout quitté pour s’installer en Inde (à Varanasi), et tenir une guesthouse.
  • That Thing Called Love de Tuhin Sinha – 2006 : Une fresque amoureuse de l’Inde aujourd’hui, avec les mariages arrangés omniprésents, issus de traditions ancestrales, et les divorces, encore mal acceptés.
  • Trust Me de Rajashree : Un roman à la bollywood.

 Épopées historiques :

  •  La femme sacrée de Michel de Grèce : Le regard d’un historien sur le règne de Lakshmi, reine de Jansi, sous l’occupation anglaise.
  • Une passion indienne de Javier Moro – 2006 : L’histoire d'amour vraie du maharadjah de Kapurthala (Jagatjit Singh) et d'une espagnole (Anita Delgado) au début du siècle.
  • Le Rajah Bourbon de Michel de Grèce – 2007 : L’épopée fantastique de Jean, ou comment un orphelin se retrouve à fuir l’Italie, se fait enlever par des pirates, devient esclave dans l’armée d’Egypte, puis volontaire dans l’armée d’Ethiopie et enfin au service du Grand Moghol en Inde…
  • Mira et le Mahatma de Sudhir Kakar – 2006 : Une vision originale de Gandhi : celle d’une Anglaise, Madeline Slade, qui a quitté son pays pour l’ashram de son idole dont elle est devenue la disciple.
  • Indian Summer: The Secret History of the End of an Empire de Alex Von Tunzelmann – 2007 : une fresque historique de l'Indépendance de l'Inde
  • Le sari rose de Javier Moro – 2008 : La saga Gandhi, avec Sonia Maino, modeste étudiante italienne, rencontre Rajiv Gandhi, petit-fils de Nehru et fils d'Indira.

 Autres :

  •   Parias de Pascal Bruckner – 1997 : Un étranger qui vit depuis plus de 15 ans en Inde et qui pète un plomb en se lançant dans une grande opération de “nettoyage”. Il veut rendre service aux miséreux en les extirpant de leur vie pitoyable et la manière est radicale: la mort!
  • Le Vice-Consul / India Song de Marguerite Duras – 1966 : L’histoire entre une mendiante folle qui vient de Birmanie (si je me souviens bien), chassée de chez elle parce qu’elle était enceinte et un vice-consul pas bien non plus qui bute les lépreux pour leur rendre service mais qu’on n’ose pas faire interner. Leurs chemins se rejoignent à Calcutta, sans vraiment se croiser.
  • Les enfants de minuit de Salman Rushdie – 1981 : "Saleem Sinai est le héros de ce roman burlesque. Né à minuit, le 15 août 1947 à Bombay, jour de l'indépendance de l'Inde ; il se découvre des dons qui l'amènent à quelques aventures drôles mais également émouvantes. Mêlant onirisme et réalité, ce livre s'avère être un véritable pamphlet politique."
  • Sous un ciel de marbre de John Shors – 2004 : L’histoire romancée du Taj Mahal
  • Un enfant de la balle de John Irving (1994) : Des tribulations incroyables d’un docteur en Inde, avec des histoires de cirque etc.

vendredi, 29 juillet 2011

Livres sur l'Inde et/ou par des auteurs indiens

Mise à jour de mes bouquins… (voir à gauche ou ici: Liste de livres_Inde_28.07.2011.pdf)

dimanche, 07 décembre 2008

Livres sur l'Inde d'avant - Visions de femmes

Si vous êtes en manque de livres sur l’Inde, 2 idées originales : des écrits de femmes sur l’Inde.

 

La touriste originale :

Maria Graham est arrivée en Inde en 1808, suivant son père, officier de la marine anglaise posté à Bombay. Elle avait alors 23 ans.

Son premier livre, Journal of a residence in India (Journal d’une résidence en Inde), raconte les 3 ans qu’elle a passés ici.

Elle y parle notamment de sa visite au harem de « Shahab o’dien » : « Nous descendîmes dans l’appartement des femmes avec une échelle, qui fut enlevée immédiatement après usage, pour empêcher les femmes de s’échapper, et nous fumes reçues par la belle-mère, complètement tarée. La mère de Shahab o’dien, et le reste des veuves du père furent d’abord présentées, puis sa femme, Fatima… Elles se rassemblèrent toutes autour de nous pour examiner nos robes… Je ne fus pas gênée qu’elles expriment leur curiosité si ouvertement, puisque ça nous donna une meilleure opportunité de satisfaire la notre… » […]

 

Les livres de Graham sont importants parce qu’ils « donnent une vue plus privée des évènements et activités que des livres publiés peuvent le faire. Ils offrent une vue de l’intérieur des relations entre différents groupes de gens, à la fois Britanniques et Indiens. »

 

Celle qui embrassait et décrivait le « Karma Cool » :

En 1937, l’écrivain voyageuse Suisse Ella Maillart a écrit sur l’Inde dans Forbidden Journey – From Peking to Cashmir (Voyage Interdit – de Pékin au Cachemir) et The Cruel Way (voyage de Genève à l’Inde en passant par la Perse).

Elle raconte l’Inde des gourous et des ahsrams.

 

Source: Article_TOI_The woman tourist_271008.pdf