Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 août 2020

Renouvellement d'OCI pour mineur à Delhi

Samourai Junior a eu 5 ans en décembre. Qui dit anniversaire des 5 ans dit nouveau passeport et donc nouvelle OCI (le visa à vie des descendants et époux d’Indiens (entre autres)). L’OCI doit être renouvelée à chaque changement de passeport jusqu’à 21 ans et après 50 ans. Comme tout le monde n’était pas au courant de cette règle, les gens en état d’illégalité ont jusqu’au 30 juin pour régulariser - peut-être plus en raison du Covid.

Naïvement, j’ai pensé qu’un renouvellement se ferait les doigts dans le nez. J’ai rempli le formulaire, uploadé 2-3 documents, fait une photo de Samourai Junior et galéré pour lui prendre une empreinte de doigt. Et puis j’ai envoyé mon Indien préféré au FRRO – au nom du partage des tâches. Avant de partir, il a regardé les documents rapido et m’a fait ré-imprimer la photo aux bonnes dimensions – encore une galère – et a encore trouvé le moyen de m’engueuler parce que le visage ne prenait pas 80% de la photo. Il a un compas dans l’œil lui ou quoi ??

Et là, il m’appelle furax depuis le FRRO : « Mais qu’est-ce que t’as foutu ?? Il manque plein de documents ! Et puis t’as même pas rempli le bon formulaire ! Je te laisse plus jamais faire. » Yes !! La clé quand tu ne veux plus faire une tâche particulière, c’est de la foirer bien comme il faut ! Blague à part, il est vrai que le formulaire que j’avais rempli ne ressemblait pas trop à un formulaire de renouvellement mais plutôt à une nouvelle demande mais j’avais trouvé que ça. Et puis il est vrai qu’il était demandé des trucs chelous comme le numéro d’application de mon OCI à moi (pas le numéro d’OCI, le numéro d’application). Comme si j’avais que ça à faire de chercher ce numéro ! Du coup, j’avais décoché la case « Le demandeur ou des membres de sa famille a déjà fait une demande d’OCI. » La bonne nouvelle c’est qu’ils acceptaient la photo d’identité !!

Mon Indien préféré a tout rempli bien comme il faut et il est retourné au FRRO. Mais il est rentré tout aussi bredouille, il y avait des erreurs sur mon nom (pré-enregistré, et va trouver le moyen de changer ça) et autre chose. Une victoire de canard pour moi ! Mais le pire, c’est que l’employée a fait du zèle et refusé le certificat de naissance indien (où il manque le deuxième prénom de mon fils) et commenté sur mon OCI à moi (où il y a un espace de trop dans mon deuxième prénom et où manque le prénom de mon mari). Alors même que c'est le même FRRO de Delhi qui m'a fait mon OCI, non sans me faire tourner en bourrique : le template de mon certificat de mariage de Mumbai n’était pas aux normes. Au bout de 3 mois, j'avais lâché l’affaire et mon OCI était arrivée miraculeusement (voir ce post).

Et alors là, bonjour pour faire changer le certificat de naissance à Mumbai ! Et v’là que l’inspecteur veut un certificat d’école avec son nom, et v’là qu’il veut voir le passeport de mon fils, et v’là ci et v’là ça. Mon mari a pris un agent au lieu de faire les choses à la régulière et le changement a pris 3 mois. Je l’ai laissé faire – contre mon instinct qui recommandait de faire un peu de photoshop, voire de retourner filer un biffeton à l’employée zélée (je ne l’ai jamais fait mais j’ai demandé à mon Indien préféré s’il avait pas oublié les codes de son pays) – parce qu’après l’expérience de notre mariage, un certificat de naissance en bon ordre vaut de l’or en Inde.

Pour ceux et celles que le renouvellement d’OCI concerne, il faut, en tout cas à Delhi :

  1. Le formulaire bien caché que l’on trouve ici : https://ociservices.gov.in/welcome dans OCI-Registration / OCI Miscellaneous services
  2. La présence des 2 parents et de l’enfant – attention, ça je ne l’ai lu nulle part.
  3. Tous les documents ci-dessous et pas que ceux demandés :
    1. Passeport des 2 parents et de l’enfant (nouveau et ancien)
    2. Ancien OCI de l’enfant et OCI du parent qui en une
    3. U sticker dans l’ancien visa de l’enfant (ah ah, on n’en parle pas jamais de celui-là !)
    4. Preuve d’adresse (dans mon cas ils ont utilisé mon OCI)
    5. Certificat de naissance de l’enfant
    6. Photo d’identité de l’enfant
    7. Certificat de mariage des parents
    8. Application number des OCI déjà données, et qui se trouve en fait dans l’OCI (sous un nom INDD…)
    9. Un demand draft de 1 400 Rs

 Ensuite, au lieu de prendre 3 mois ça en a pris 5 pour raison de Covid, mais c'est fait !

lundi, 09 décembre 2019

Pollution en Inde - 3. L'air

Inde,pollution,air,delhi,PM2,5L’Inde abrite 14/15 des 20 villes les plus polluées au monde et certaines études indiquent que près de 700 millions d’Indiens sont exposés à un air malsain, selon un rapport de l’OMS de 2015.

  • L’Organisation mondiale de la Santé recommande un niveau maximal de 10 mg / m3 pour les PM 2,5 - mais précise que 91% des humains vivent dans des zones où ce taux est dépassé.
  • La norme nationale indienne est de 40.
  • L'hiver, à Delhi, la moyenne serait de plus de 300. (source)

Inde,pollution,air,delhi,PM2,5

À quoi est due cette pollution de l’air ?

  • Aux gaz d’échappement des véhicules,
  • Aux industries lourdes, y compris la production d’électricité,
  • Aux petites industries, y compris les fours à briques,
  • La poussière en suspension sur les routes en raison du déplacement des véhicules et des activités de construction,
  • La combustion à ciel ouvert, y compris pour la cuisson, l’éclairage et le chauffage,
  • La production d’énergie in situ via des groupes électrogènes diesel.

En outre, les niveaux de pollution varient suivant les saisons, notamment dans le nord. La météorologie des plaines indo-gangétiques est compliquée et joue un rôle important dans le cycle saisonnier observé de la pollution atmosphérique dans les villes de cette région – avec les hauts de l’hiver (dus à une forte inversion plus les tempêtes de poussière, les incendies de forêt, le brûlis des champs au moment des récoltes et les besoins en chauffage qui augmentent) et les bas de l’été (dus aux pluies).

Il y a donc des pics de pollution tous les ans ou presque. En janvier 2016, le niveau de PM 2.5 atteignait presque 300, et en novembre 2019, plus de 330 - l'OMS recommande en France maximum 3 jours d'exposition par an à 25 et on voit ce que ça donne en moyenne à Delhi (qui arrive quand même à déclarer des améliorations) : (source) (source)

inde,pollution,air,delhi,pm2,5

inde,pollution,air,delhi,pm2,5

Delhi est dans le top 10 et fait la une fréquemment depuis 2016, où la journée de « black Delhi » (le lendemain de Diwali, festival où fuse une quantité astronomique de pétards), où on ne voyait pas à dix mètres, plongés dans un brouillard noir, a fait flipper beaucoup de monde. Même sur France 2 on en parle. Enfin, si certains partent et qu'un mouvement "Quit Delhi" a été créé, ce n'est pas non plus l'exode. Et puis pour aller où (Goa manque dans la liste ci-dessous mais c'est sur beaucoup de lèvres) ?

inde,pollution,air,delhi,pm2,5

En fait, il y aurait plutôt une normalisation de la situation :

inde,pollution,air,delhi,pm2,5

lundi, 06 mars 2017

Un samedi soir à Gurgaon

CyberHub, Gurgaon, 4 février 2017