Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 mars 2020

Le coronavirus vu par une Française en Inde - 24 mars 2020

24 mars – Je ne vous jette pas la pierre, Pierre…

  • Nombre de cas en France : 22 302 (1 100 morts)
    • Jour de confinement : 7
  • Nombre de cas en Inde : 562 (9 morts)
    • Jour de confinement à Gurgaon : 2

À tous ceux qui se moquent des Indiens, et de leur désorganisation, il faut bien dire à leur décharge que gérer plus d’un milliard de personnes qui n’aiment pas faire ce qu’on leur dit, ce n’est pas donné au premier venu, surtout dans un système démocratique (même borderline). Le Gouvernement central fait peu, laissant la main aux États pour décider. Forcément c’est le bordel. Déjà entre riches, ils n’arrivent pas à se mettre d’accord. Alors si on regarde ce qui se passe avec les autres 95%... C’est un tour de force !

Enfin là, chaque heure un nouveau district entre en « lock-down » (confinement).

Certaines autres mesures ont été prises depuis dimanche :

    • Annulation des vols domestiques à partir du 25 mars.
    • Interdiction aux étrangers d’entrer en Inde, interdiction aux vols internationaux d’atterrir en Inde depuis le 22 mars.
    • Annulation de tous les trains de passagers depuis le 22 mars. Du coup, de nombreux travailleurs journaliers dans les grandes villes se sont rués dans les trains et les bus le 21 pour rentrer chez eux. Une fausse bonne idée ?

Inde,corona,coronavirus,virus,épidémie,bollywood,covid-19,lock down,confinement

Inde,corona,coronavirus,virus,épidémie,bollywood,covid-19,lock down,confinement

    • Uber et Ola (son concurrent indien) arrêtent leurs services à 90%, le reste étant pour les urgences. Et seulement 25% du trafic de bus municipaux est maintenu.
    • Section 144 activée à Delhi, Mumbai, Gurgaon depuis le 21 mars : interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes.
    • La fin de l’année fiscale a été repoussée du 31 mars au 30 juin.

Quand tu vois les règles imposées par certains États le 20 mars dernier, tu réalises quand même que la problématique dans un pays pauvre n’est quand même pas la même qu’en Europe… (source)

    • Himachal Pradesh, Nagaland et Uttarakhand : Interdiction d’entrée des touristes nationaux et étrangers jusqu’à nouvel ordre.
    • Ladakh : Interdiction d’entrée de travailleurs d’autres États jusqu’au 31 mars 2020.
    • Odisha : Les bénéficiaires du National Food Security Act (NFSA) et du State Food Security Scheme (SFSS) recevront dans les 45 jours à venir 3 mois d’avance de riz, blé et kérosène.
    • West Bengal : Le riz distribué via le système de distribution public (PDS) à Rs 2 par kg sera gratuit pendant les 6 prochains mois.
    • Kerala : « 2 mois de pension seront déposés en une fois. Rs 1.000 seront versés aux familles en difficulté financière qui ne bénéficient pas de la pension de sécurité sociale. »
    • Punjab : Les bénéficiaires peuvent collecter une ration jusqu’à 6 mois à l’avance.
    • L’article 144, qui interdit le rassemblement de cinq personnes ou plus, a été imposé à Nashik et Nagpur dans le Maharashtra, dans le Rajasthan, à Noida, à Raipur, à Chhattisgarh, dans le Jammu et Cachemire, dans le Sikkim, et dans plusieurs districts d’Odisha et d’Haryana.
    • Maharashtra : Mumbai, Pune, Nagpur et Pimpri Chinchwad sont en « lock-out » depuis le 20, ce qui signifie dans ce cas que les bureaux ont été fermés.

On n’en est pas encore à parler d’hôpitaux surchargés. En fait on ne parle pas du tout des hôpitaux. Un oubli ? Volontaire ? Les riches vont encore ramener leur fraise quand on va leur dire que leurs hôpitaux 5 étoiles sont réquisitionnés par l’administration, tu vas voir !

    • L’Inde aurait 739 024 lits d’hôpitaux dans des établissements publics – soit 0,6 lits pour 1 000 personnes (source). Les lits de réanimation représenteraient 5% du nombre total de lits (source), soit moins de 40 000. Et puis il faut voir les hôpitaux publics hein. Je voudrais pas cracher dans la soupe mais j’en ai visité un paquet, surtout les ailes réservées à l’accouchement où il n’est pas rare que plusieurs femmes partagent un lit pre et post-partum. La France a 3 lits en soins intensifs pour 1 000 habitants : 253 364 lits d’hôpitaux publics et 5 000 de réa (source). Je te laisse faire les maths et je nous laisse trembler (3 fois plus de lits d’hôpitaux, 8 fois plus de lits de réa, 20 fois plus d’habitants).

En attendant, nous nous mettons doucement au diapason, nous trouvons nos marques. Le salon est s’est transformé en piste de roller. Le chat va chier chez les voisins – qui n’ont plus de jardinier, si tu as bien suivi, et qui donc ne savent pas comment ramasser « ça ». Mon mari s’est lancé dans la distribution de pains faits maison dans la résidence et ses commandes sont pleines pour les 3 prochaines jours. J’ai vidé la pharmacie des vieux médocs expirés. Et j’attends avec impatience qu’Amazon me livre mes raquettes à moustique. Parce qu’ils sont en forme les chenapans ! D’ailleurs, c’est une activité quasi-méditative de griller les moustiques à la raquette… Mais bon, au train où vont les choses je vais devoir me contenter de mes mains ; un bon exercice pour le prochain rendez-vous au balcon pour applaudir.

Pendant ce temps, à Bollywood, on s’occupe (Salman Khan s’essayer à la peinture, Katrina Kaif à la guitare et Deepika Padukone se masse les joues après avoir rangé sa penderie) :

Inde,corona,coronavirus,virus,épidémie,bollywood,covid-19,lock down,confinement

Corona, coronavirus, virus, covid, covid-19, Inde

lundi, 14 octobre 2019

Des films indiens qui en disent long

Parce que le cinéma indien, ce n’est pas que Bollywood et des danses, mais aussi quelques films sérieux (même si parfois non dénués d’humour), qui touchent à des problèmes sociétaux :

Article 15 de Sihna (2019) – Sur la question des castes (en milieu rural), du viol et des crimes d’honneur

Lust stories de Anurag Kashyap, Zoya Akhtar, Dibakar Banerjee et Karan Johar (2018) – Sur la question du sexe, du mariage (en milieu urbain et moderne)

Pad man de R. Balki (2018) – Sur la question des menstruations et de l’hygiène en Inde


Toilet : Ek Prem Katha de Shree Narayan Singh (2017) – Sur la question des toilettes, de la défécation et de l’hygiène en Inde

Udta Punjab d’Abhishek Chaubey (2016) – Sur la question de la drogue (au Punjab)


Masaan de Neeraj Ghaywan (2015) – Sur la question du sexe hors mariage, de la corruption, de l’amour et des castes

Hindi medium de Saket Chaudhary (2017) – Sur la question de l’éducation, de l’accès à l’éducation et des inégalités de caste

Vous en connaissez d’autres ? Partagez !

jeudi, 10 octobre 2019

Films Bollywood

Je suis heureuse de partager quelques films Bollywood que j’ai vus sur l’Inde. N’hésitez pas à m’en faire découvrir d’autres !

  • Rang de Basanti
  • Om Shanti Om
  • Lagaan
  • Dil Chahta hai
  • Dilwale Dulhania Le Jayenge
  • Pyaar Ke Side Effects
  • Taare Zameen Par
  • Jab We Met
  • Sexy Picture
  • 3 idiots

Détails des films :

Rang de Basanti

  • Réalisateur : Rakesh Omprakash Mehra
  • Année : 2006
  • Acteurs principaux : Aamir Khan, Siddharth, Sharman Joshi
  • Trailer : http://www.youtube.com/watch?v=kpT5NhAVLmY
  • Histoire : Une jeune américaine part en Inde réaliser un film sur les « Freedom Fighters », ces jeunes qui se sont soulevés pendant l’occupation anglaise. Les jeunes Indiens qui jouent dans son film mènent parallèlement un combat contre leur gouvernement.
  • Commentaire : Un des rares films où une étrangère a un rôle premier. Bien renseigné historiquement, sur les « Freedom Fighters », et bien joué.

Om Shanti Om

  • Réalisateur : Farah Khan
  • Année : 2007
  • Acteurs principaux : Shah Rukh Khan, Deepika Padukone
  • Trailer : http://www.youtube.com/watch?v=gXezZUJRrTA
  • Histoire : La première partie est consacrée au cinéma des années 70, en le parodiant. Un type se lance dans le cinéma, tombe amoureux d’une jeune première ce qui énerve son copain qui la brûle vivante. La deuxième partie se concentre sur le cinéma actuel, ou comment la réincarnation du type va venger son amoureuse.
  • Commentaire : Un bollywood pure souche, super danses, assez facile à comprendre et même plutôt drôle.

Lagaan

  • Réalisateur : Ashutosh Gowarike
  • Année : 2001
  • Acteurs principaux : Aamir Khan
  • Trailer : http://www.youtube.com/watch?v=sRjiNWTxKWs
  • Histoire : Sous l’occupation anglaise, un chef de province décide d’augmenter les impôts (sous forme de récolte – le lagaan) alors que c’est la sécheresse. Résultat la chose est portée à l’arbitrage des Anglais qui décident que ça se jouera au cricket : les Britanniques contre les villageois (qui ignorent tout du cricket mais heureusement la sœur de l’administrateur anglais va les aider).

Dil Chahta Hai

  • Réalisateur : Farhan Akhtar
  • Année : 2001
  • Acteurs principaux : Aamir Khan, Saif Ali Khan, Akshaye Khanna, Preity Zinta
  • Trailer : http://fr.youtube.com/watch?v=07uV0pDKxPU
  • Histoire : C’est l’histoire de trois potes qui évoluent dans la vie. Un voyage à Goa notamment, assez mythique chez les Indiens.

Dilwale Dulhania Le Jayenge

  • Réalisateur : Aditya Chopra
  • Année : 1995
  • Acteurs principaux : Shah Rukh Khan
  • Trailer : http://fr.youtube.com/watch?v=AhRjGNdT5GY
  • Histoire : Le 1er grand rôle de la méga star Shah Rukh Khan. C’est plutôt marrant. Alors le héros et l’héroïne sont tous les deux des fils d’émigrés indiens en Angleterre. Sauf que son père à lui est un millionnaire ultra libéral et son père à elle est un type modeste hyper conservateur. D’ailleurs il a décidé de la renvoyer au pays pour la marier et accepte qu’en guise d’adieu, elle parte avec ses copines faire un voyage en train à travers l’Europe. La 2nde partie c’est les péripéties, en Inde, pour que le héros empêche l’héroïne de se marier.
  • Commentaire : Ultra romantique, ça a fait un tabac à la sortie et même si c’est un peu fleur bleue et ridicule, c’est un bon bollywood.

Pyaar Ke Side Effects

  • Réalisateur : Saket Chaudhary
  • Année : 2006
  • Acteurs principaux : Rahul Bose, Mallika Sherawat, Ranvir Shorey
  • Trailer : http://www.youtube.com/watch?v=X6M9IoWqrHA
  • Histoire : Machine est sur le point de se marier avec un type choisi par ses parents mais elle s’enfuit de la noce et commence à sortir avec le DJ qui jouait à son mariage. Au bout de quelques années, elle veut se marier, mais lui veut pas, alors elle repart avec le 1er mari qui finalement n’était pas si mal et le 2ème mari est obligé de se bouger le cul pour la récupérer.
  • Commentaire : Au-delà des clichés, ce film donne un bel aperçu de la mentalité des filles indiennes et de celle des mecs indiens.

Taare Zameen Par

  • Réalisateur : Aamir Khan
  • Année : 2007
  • Acteurs principaux : Aamir Khan
  • Trailer : http://www.youtube.com/watch?v=2VdZUjOurPk
  • Histoire : C’est l’histoire d’un gamin tellement tête en l’air qu’il se fait virer de son école primaire et est envoyé en internat où il vit l’enfer… jusqu’au jour où il rencontre Aamir Khan, prof de dessin hyper pédagogue et amoureux des gosses qui découvre que le môme est en fait dyslexique, et un génie de la peinture.
  • Commentaire : Tout le monde a pleuré !

Jab We Met

  • Réalisateur : Imtiaz Ali
  • Année : 2007
  • Acteurs principaux : Shahid Kapoor, Kareena Kapoor
  • Trailer : http://www.youtube.com/watch?v=w-H9qWQiNFQ
  • Histoire : Un mec et une fille se rencontrent dans le train et se lancent dans des pérégrinations dans le Nord de l’Inde.
  • Commentaire : Un film sympa mais beaucoup de dialogues (ça doit valoir le coup de le prendre avec des sous-titres !).

The Dirty Picture

  • Réalisateur : Milan Luthria
  • Année : 2011
  • Trailer :https://www.youtube.com/watch?v=k6JHa8AgEgI
  • Histoire : La vie d'une actrice olé-olé.

3 idiots

Chak De!

Rock on!!

Kabhi Khushi Kabhie Gham

  • Réalisateur : Karan Johar
  • Année : 2001
  • Trailer : https://www.youtube.com/watch?v=7uY1JbWZKPA