Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 février 2011

A la rencontre des Indiens hors d'Inde - Part 1

Pas beaucoup de posts ce mois-ci pour raisons de voyage !!

Deux pays aux antipodes avec cependant un point commun : la population (du sous-continent indien). Et oui…

D’abord Dubai avec ses travailleurs indiens :

1,9 millions d’habitants en 2011 et 30% d’Indiens (soit 570 000 Indiens) et 60% de personnes du sous-continent (inclus les Bangladais et Pakistanais). En 2008, « pour l'Inde, les transferts financiers des travailleurs migrants ont représenté 45 milliards de dollars en 2008, soit 3,7 % de son PIB, d'après des chiffres des Nations unies ».

Et puis ses touristes Indiens aussi : plus de 35% des 357 000 visiteurs Indiens (estimation) aux Emirats Arabes Unis en 2005 ont séjourné dans des 4 ou 5 étoiles et 40% seraient des personnes qui se déplaceraient là-bas pour le business. Ce chiffre (357 000 visiteurs Indiens) exclut les Indiens qui travaillent aux Emirats Arabes Unis et se déplacent en Inde pour des vacances et ceux qui cherchent du boulot.

Grand moment de solitude lors de la dernière séquence du safari dune : dîner dans le désert. Une danseuse du ventre, russe (russe, c’est triste mais c’est comme ça, est généralement synonyme de prostituée en Inde) et 200 Indiens. Et une bonne partie d’entre eux ont couru (littéralement, se sont précipités) pour la regarder danser et lui jeter des billets comme à une vulgaire pute. Bourrés en plus. L’image du touriste française n’est pas bonne mais alors là, on se fait exploser !!

En attendant, y en a un qui m’a bien fait triper.  

Indien à Dubai.JPG

Ce type tenait absolument à se faire prendre en photo devant ma voiture, avec une sucette à la main. Va comprendre… !

Sources : http://www.lesechos.fr/economie-politique/presse-etranger... ; http://www.hindustantimes.com/Dubai-targets-Indian-leisure-tourists/Article1-88362.aspx ; http://www.state.gov/r/pa/ei/bgn/5444.htm ; http://www.dsc.gov.ae/Publication/Dubai_Population_09_eng...

mardi, 21 décembre 2010

Petit trip de 6 jours Darjeeling – Sikkim – SIKKIM

Pour aller au Sikkim:

-          Il faut un permis. Par expérience, le plus simple c’est de l’obtenir au poste frontière de Rangpo (ça prend 10 minutes, c’est gratuit, il faut juste une copie du passeport, du visa et 2 photos d’identité).

-          Par avion: aéroport de Bagdogra (puis 4h de jeep jusqu’à Gangtok OU 30 min d’hélicoptère pour 2 200 Rs (env. 40€) – attention, il faut avoir moins de 10 kg de bagages pour être accepté)

-          Par train: New Jailpaguri ou Siliguri (puis 3h30 de jeep jusqu’à Gangtok)

-          Par route depuis Darjeeling : 4h d’une route magnifique !

 

A voir au Sikkim :

 

-          Gangtok, déconseillé par le Routard, moi j’ai bien aimé : la place piétonne où on peut boire un excellent chocolat chaud, les montagnes environnantes, la propreté (5 000 Rs d’amende et 6 mois de prison au type qui  balance ses ordures dans les rues principales, ça marche !), l’urbanisme (3 ponts piétons pour que les gens ne traversent pas la rue principale, incroyable !), le style des gens et leurs coiffures, complètement in !! et pour finir, la paix royale qu’on te fout partout !!

 

-          J’ai adoré passer la nuit à la Sungay Guesthouse de Rumtek, dans l’enceinte du monastère. Une nuit au calme dans la nature, le pied !

 

-          On a eu la chance d’assister à la prière du repas à Rumtek, génial !

 

-          Et puis l’hélico au-dessus du Sikkim, juste impressionnant…

dimanche, 19 décembre 2010

Petit trip de 6 jours Darjeeling – Sikkim – DARJEELING

Pour aller à Darjeeling :

-          Par avion : aéroport de Bagdogra (puis 3h de jeep jusqu’à Darjeeling)

-          Par train : New Jailpaguri ou Siliguri (puis 2h30 de jeep jusqu’à Darjeeling)

-          Par toy train :

Départ de Siliguri : option Diesel seulement

Départ de Kurseong (à mi-chemin entre Siliguri et Darjeetling) : otpion Diesel ou vapeur (train 9D) mais attention, il y a régulièrement des glissements de terrain et par exemple, la ligne détruite en juin n’était pas encore réparée en novembre et le toy train ne circulait qu’entre Kurseong et Darjeeling (3h de train) : http://203.176.113.182/DHR/

 

A voir à Darjeeling :

 

-          Les plantations de thé à Darjeeling évidemment – mais faut bien choisir la saison pasque là, fin novembre, les gens ne ramassaient plus de thé mais des branches mortes !

 

-          J’ai bien aimé le zoo avec des animaux de la région en bonne santé !

 

-          J’ai été scotchée par le musée de la Haute Montagne – fallait être fou pour aller escalader l’Everest avec une machine à électrochocs pour se décongeler les pieds !

 

-          Et magnifique : le lever de soleil à Tiger Hill sur la châine himalayenne du majestueux Kanchenjunga (8.598 m), longtemps considéré comme le sommet du monde, avec que les Anglais ne mesurent l’Everest et le K2. Ce lever de soleil était beau au point de me faire oublier l’heure matinale et les 5°C, et surtout les 200 Indiens qui braillaient et surtout, surtout, regardaient du mauvais côté !! Pas un seul qui regardait la montagne, ils étaient tous tournés vers le soleil !!