Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 16 août 2013

Un samedi à Mumbai

Par un beau samedi de mousson, j'ai emmené mes parents se balader à Mumbai : nous avons visité le zoo de Byculla (où nous avons battu les ours à pleine couture dans la lutte à l’attraction principale), nous avons déambulé dans Malabar Hill et nous nous sommes posés au réservoir de Banganga, nous avons marché le long de Chowpatty beach et de Marine Drive, et pris le train local pour rentrer à la maison.

Je ne pense pas avoir jamais vu autant de gens. Je pense que les 3 millions de Musulmans de Mumbai sont allés au zoo le week-end dernier, puis à la plage, pour fêter l’Aid... Socialement intéressant mais physiquement suffocant...

J'ai conclu le week-end par une virée à Big Bazaar le dimanche. Quand j'ai vu la queue pour y entrer j'ai immédiatement abandonné l’idée, mais, poussée par mon père j’y suis finalement allée. Pas moyen de faire 2 centimètres dans le supermarché et chaque caisse avait une queue de 50 chariots débordants. Craignant de tomber dans les pommes, j'ai laissé tomber mon panier vide et me suis précipitée dehors (aussi vite que la foule super dense me le permit). Expérience stupéfiante. Y avait des soldes. Les gens se battaient pour une bouteille de coca gratuite. Si j’ai eu droit à un aperçu de ce que sera le monde lorsque l’Inde aura accès à la consommation moderne, y a de quoi flipper sec, c’est moi qui vous le dis !

 

Vidéo de Chowpatty Beach et des milliers d'Indiens dessus

 

 

 

Photos de notre virée à Mumbai 

Inde,Mumbai,zoo,Byculla,Malabar Hill,Chowpatty Beach,banganga tank,Marine Drive,musulmans,Eid

 

 

jeudi, 08 août 2013

Mariage nord-indien à Goa

 Après un mariage chilien me voici partie pour un mariage indien…  

Deux mariages en un mois ! Complètement hors-saison avec l’hiver chilien et la mousson indienne! 

 

Deux mariages en un mois ! Moi qui ne suis allée qu’à trois mariages dans ma vie et qui n’aime pas trop ca (et voici une belle litote ;) ).  

 

Mais un mariage à Goa ça ne se refuse pas ! 

inde,goa,mariage,divorce,mehendi,rites

 

C’était ma copine de Delhi. Une fille que j’ai rencontrée un an après son diinde,goa,mariage,divorce,mehendi,ritesvorce d’un Keralais et en pleine rupture d’avec le mien – ce lien « anti-mallu » nous a vite rapprochées ;) Elle essayait alors de se remettre en selle – c’est-à-dire elle s’était inscrite sur shaadi.com (mariage.com), avait rencontré un mec et avait désactivé son compte. Personne dans son entourage n’y croyait ou ne voulait l’accepter : un Indien divorcé, 8 ans de plus qu’elle, vivant à Hong Kong, et encore une fois d’une autre caste (inférieure). 

 

Sauf moi dans ma folie post-rupture qui voyait les portes d’un monde où tous les impossibles étaient permis s’ouvrir. Elle m’encourageait dans chacun de mes délires et je lui rendais bien la pareille ! Et voilà que dix mois après leur rencontre ils se mariaient à Goa ! 

 

Le mariage a commencé le vendredi après-midi avec la cérémonie du mehendi (un tatouage provisoire au henné) que j’ai loupée mais dont voici la photo ! 

 

inde,goa,mariage,divorce,mehendi,ritesMon frère et moi sommes arrivés le vendredi soir, sous une légère pluie, dans un hôtel de luxe sympatoche (le tout aux frais de la princesse – c’est le cas de le dire vu que c’est la famille de la mariée qui a tout payé). Juste à temps pour enfiler une robe sexy (ou mon déguisement de item girl (la bimbo à moitié à poil de tout film bollywood qui se respecte)) et rejoindre la soirée à thème bollywood. Soirée sympa où les amis et la famille font des choré, raconte des textes etc. 

 

Le lendemain nous avions quartier libre jusqu’à 14 heures, heure du mariage proprement dit. Là j’ai pas tout compris… Tu passes des heures à t’habiller (à l’indienne), te maquiller, te coiffer, juste pour voir passer le cortège du marié – cortège composé des amis et de la famille qui dansent au son des tambours qui font un vacarme assourdissant et long, très long. Parce qu’après il y a tous les rites du mariage auxquels nous sommes libres d’assister mais l’invitation stipule « pendant que nous nous marions, vous pouvez aller déjeuner » !  

inde,goa,mariage,divorce,mehendi,rites

 

inde,goa,mariage,divorce,mehendi,ritesVu qu’il était 16 heures nous avons graillé un bout et sommes partis pour une sieste réparatrice. Et nécessaire pour attaquer la deuxième soirée. Dont l’évènement majeur, en ce qui me concerne, a été la lettre d’amour de mon lover boy. Un vieil oncle éloigné de la mariée qui m’a écrit sur une serviette « I love you » suivi d’une missive en Hindi qu’il m’a traduite… 

 

Et voilou !

vendredi, 26 juillet 2013

Photoblog

Ma vie “indienne” des 40 derniers jours! Cliquez sur la photo ci-dessous…

Photoblog screenshot.jpg