Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 27 octobre 2008

Happy Diwali!!

J’ai fui Pune et le Maharashtra en espérant qu’il y aura moins de pétards au Kerala… Pas sur, pas sur. Voila un festival qui me plait moyen : fête des lumières de par son nom, les Indiens en ont fait la fête du bruit (et des pétards) et pas moins de 29 personnes se sont déjà faites exploser (le 23 octobre), avant que les festivités n’aient commencé !

En tout cas, y a des guirlandes partout, on dirait Noel ! Et on va bien manger…

Pour la petite histoire :

Diwali est, dans certaines régions de l'Inde, considéré comme le nouvel an hindou, fêté le jour de la nouvelle lune de novembre, aussi appelé "lune noire" puisque la lune est invisible. C'est une fête très populaire en Inde où l'on s'offre des cadeaux et on allume un grand nombre de feux d'artifice.

Diwãli (forme contractée) est aussi transcrit Dipavãli ou Deepavali (du sanskrit, rangée de lumière). C'est la fête hindoue des lumières, qui se tient le dernier jour du calendrier Vikram, l'un des calendriers hindous utilisés par les Indiens du Nord. Le jour suivant est le début de la nouvelle année appelée par les Indiens du Nord Annakut.

Dans l'Inde du Sud, Divâlî ne coïncide pas avec le début de la nouvelle année, car un autre calendrier est utilisé, le calendrier Shalivahana. Dans l'Inde du Sud, la nouvelle année, appelée Ugadi, est célébrée en Andhra Pradesh et au Karnataka. Vishu et Varsha Pirappu sont célébrés respectivement au Kerala et auTamil Nadu. Ces trois fêtes sont habituellement célébrées au printemps, en général en mars ou avril.

 Source : http://www.diwali.be/index.php?option=com_content&task=view&id=50&Itemid=183

mardi, 21 octobre 2008

TOC TOC

India Door.JPG

06:17 Publié dans N'imp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

vendredi, 10 octobre 2008

La blague (indienne) du jour: La Question

En visite en Inde, George Bush est invité à prendre le thé avec Abdul Kalam (ancien Président de l’Inde). Il demande à Kalam quelle est sa philosophie du leadership. Il répond que c’est de s’entourer de gens intelligents. Bush demande alors comment il sait s’ils sont intelligents. « Il suffit de leur poser les bonnes questions » répond Kalam. « Permettez-moi de vous faire une démonstration. »

Bush regarde Kalam téléphoner à Manmohan Singh et demander :

-          Monsieur le Premier Ministre, s’il vous plait répondez à cette question : Votre mère a un enfant, votre père a un enfant et cet enfant n’est ni votre frère ni votre sœur, qui est-ce ?

Manmohan Singh répond immédiatement : « C’est moi Monsieur ! »

« Correct. Merci et bonsoir, Monsieur », répond Kalam.

Il raccroche et dit, « Vous avez vu Monsieur Bush ? »

Bush acquiesce : « Oui Mr le Président, Merci beaucoup. C’est sur je vais utiliser cette technique ! ».

 

Bush, de retour à Washington, décide que le mieux c’est de faire le test avec Condolezza Rice. Il la fait venir à la Maison Blanche et dit :

-          « Condolezza, je me demandais si vous pourriez répondre à une question pour moi. »

-          « Bien sur Monsieur, qu’est-ce qui vous travaille ? »

-          « Votre mère a un enfant, votre père a un enfant et cet enfant n’est ni votre frère ni votre sœur, qui est-ce ? »

Rice, sur le cul, réfléchit et finit par demander :

-          « Monsieur, est-ce que je peux y réfléchir et revenir vers vous ? »

Bush accepte et Rice s’en va. Elle convoque immédiatement les sénateurs séniors pour une réunion et ils réfléchissent à la question pendant des heures mais personne n’a de réponse. Finalement, par désespoir, Rice appelle Colin Powell et lui explique le problème :

-          « Monsieur Powell, votre mère a un enfant, votre père a un enfant et cet enfant n’est ni votre frère ni votre sœur, qui est-ce ? »

Powell répond immédiatement : « C’est moi évidemment. »

 

Franchement soulagée, Rice court à la Maison Blanche, trouve George Bush et s’exclame :

-          « J’ai la réponse Monsieur ! Je sais qui c’est ! C’est…

 

 

 

….notre Colin Powel ! »

 

 

-          Et George de répondre avec une mine méprisante : « Faux, c’est….

 

 

 

… Manmohan Singh ! »

11:05 Publié dans N'imp | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : blague, inde |  Facebook | |