Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 avril 2020

Le coronavirus vu par une Française en Inde - 4 avril 2020

4 avril - Vishnou à la rescousse !

  • Nombre de cas en France : 68 605 (7 532 morts)
    • Jour de confinement : 18
  • Nombre de cas en Inde : 2 902 (68 morts) 
    • Jour de confinement à Gurgaon : 13 / National : 11

Hier, le Premier Ministre indien a fait une nouvelle déclaration. Une grande déclaration ! Les Indiens sont invités, dimanche 5 à 21 heures, à éteindre les lumières et allumer des bougies pendant 9 minutes, tout en restant chez eux et respectant la distanciation sociale. “When the nation is fighting such a huge battle, one should from time to time keep experiencing this collective superpower manifesting itself in the form of the people. This experience boosts our morale, gives us direction and clarity, a common aim as well as the energy to pursue the same.” (« Alors que la nation mène une telle bataille, il faut de temps en temps continuer à faire l’expérience de cette superpuissance collective qui se manifeste sous la forme du peuple. Cette expérience renforce notre moral, nous donne direction et clarté, un objectif commun ainsi que l’énergie nécessaire pour le poursuivre. »

Les blagues vont bon train sur tweeter même si c’est par ailleurs interdit de faire circuler quoi que ce soit de faux ou susceptible de créer  sur le coronavirus sous peine de prison (source).

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,bidonvilles,Modi,bougies,Diwali,Ramayan,Ramayana

Modi, véritable fan de l'effet de surprise, a déclaré le confinement national à 20 heures, effectif à minuit. Mais il prévient 3 jours à l’avance pour les bougies. Après le rendez-vous au balcon pour taper dans des casseroles du 22 mars, les bougies du 5 avril, certains font des prédictions pour la prochaine annonce de Modi (les rangolis sont des dessins faits en poudre colorée (de riz, de farine, de calcaire etc. devant les portes pour protéger les maisons et les rendre plus belles) :

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,bidonvilles,modi,bougies,diwali,ramayan,ramayana

Pourquoi 9 minutes ?

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,bidonvilles,modi,bougies,diwali,ramayan,ramayana

Je suis sûre que c'est un fake, faut pas croire tout ce qu’on raconte, même si mon Indien préféré s'est laissé prendre. Par ailleurs, d’autres avertissements circulent : attention au massacre si les gens allument des bougies avec du gel sur les mains !

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,bidonvilles,Modi,bougies,Diwali,Ramayan,Ramayana

Blague à part, que font les Indiens quand ils sont confinés ? Ils se payent un solide retour aux sources, en demandant à la télé nationale de rediffuser les épisodes de Ramayan, réalisés en 1987. Le Râmâyana commence par la plainte de la Terre dévastée – tiens tiens, ça te rappelle rien ?? – qui, sous la forme d’une vache (Prithvi), s’adresse à Vishnou et le met en face de sa responsabilité. Vishnou va alors descendre sur Terre, sous la forme du prince Rama (son septième avatar), et vivre une véritable épopée, notamment après l’enlèvement de sa femme Sita par un démon sri-lankais. Voici l’épisode 1 avec sous-titres anglais :

Quand les temps sont durs, on se tourne vers les dieux, et on allume des bougies – ce qui, d’ailleurs, est fait chaque année lors du festival de Diwali, pour célébrer le retour de Rama vainqueur, la victoire spirituelle de la lumière sur l’obscurité, et la suprématie du bien sur le mal. La boucle est bouclée, Modi a entendu le peuple – ils seraient 170 millions à regarder Ramayana matin et soir depuis le début de la rediffusion sous la demande populaire – et leur offre un festival de lumière un peu en avance.

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,bidonvilles,modi,bougies,diwali,ramayan,ramayana

Que Vishnou soit avec les Indiens et moi !

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,bidonvilles,modi,bougies,diwali,ramayan,ramayana

Corona, coronavirus, virus, covid, covid-19, Inde

vendredi, 03 avril 2020

Le coronavirus vu par une Française en Inde - 3 avril 2020

3 avril

  • Nombre de cas en France : 64 338 (5 091 morts)
    • Jour de confinement : 17
  • Nombre de cas en Inde : 2 547 (56 morts) 
    • Jour de confinement à Gurgaon : 12 / National : 10

Rester confiné(e) à la maison comporte des risques pour la santé, la preuve par moi-même. Alors que je me suis réveillée mercredi avec le dos, le cou bloqués et une douleur intense, je me suis demandé d’où ça pouvait bien venir. Et puisque la honte ne tue pas, je t’avouerai avoir googlé « mal de cou symptôme coronovirus ». Jusqu’à ce que, ce matin, mon fils me demande de faire une roulade arrière avec lui. Ça m’a transportée à mardi, quand il avait fait la même requête et que j’avais joyeusement obtempérée. Et que j’étais partie complètement de travers, me tordant sans doute un truc au passage ! Et pourtant je yogue tous les matins, personne n’est à l’abri d’un accident… Attention au tour de rein en passant l’aspirateur ! Sinon je tiens bon, je résiste, je refuse encore de l’accompagner dans ses appuis renversés. En espérant que de rester penchée sur un puzzle ne me réserve pas de surprise…

En attendant, nous toussons tous grassement à la maison mais sans fièvre ni autre symptômesymptôme – en même temps, rien de très anormal pour tout bon Indien qui se respecte : nous sommes en plein de changement de saison avec l’été qui s’installe. Nous buvons tellement d’infusions d’inspiration ayurvédique que mon urine sent le gingembre, le citron et le miel ! Heureusement qu'on a arrêté l'ail assez vite...

Notre voisin italien a peint un arc-en-ciel et un message :

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,bidonvilles,Mumbai,Dharavi

Quand je l’ai traduit à mon fils, « Tout ira bien », il m’a dit mais pourquoi il a mis ça, on veut pas que ça finisse le confinement ! Je suis rassurée, il le vit bien…

Comme les rues de Mumbai d’ailleurs, avec cette très belle vidéo dronienne :

Vidéo qui te fait te demander : mais ils sont où tous les gens ? Et là, dans les bidonvilles, c’est tout de suite moins bucolique. À la limite, tu te dis que les gens sur les routes sont pas forcément les moins bien lotis et tu comprends mieux pourquoi ils rentrent chez eux à la campagne où, même si ce n’est pas le grand luxe, ils pourront respirer, inch’allah. (D’ailleurs, on vient de détecter 3 cas et 1 mort à Dharavi, le plus grand bidonville d’Asie avec plus d’un million d’habitants.) : (regarder à partir de la minute 13) :

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,bidonvilles,mumbai,dharavi

Corona, coronavirus, virus, covid, covid-19, Inde

mercredi, 01 avril 2020

Le coronavirus vu par une Française en Inde - 1er avril 2020

1er avril

  • Nombre de cas en France : 56 989 (4 032 morts)
    • Jour de confinement : 15
  • Nombre de cas en Inde : 1 964 (38 morts)  
    • Jour de confinement à Gurgaon : 10 / National : 8

Un torticolis carabiné m’a plus ou moins pourri ma journée. Journée qui s’est écoulée doucement.

Ma nounou crache ses poumons le matin, et mon fils aussi. Après une semaine de gargarismes, mon Indien préféré a décidé de s'en mêler. Un ami docteur ayurveda l'aide à distance et pour l’instant, il recommande un jour de jeun ou plus exactement de diète liquide (pour que le corps passe l’énergie de digestion à autre chose), eau chaude citronnée, massage des pieds à l’huile et à l’ail, potion à base de gingembre-poivre noir-miel, etc. Heureusement, il n’a rien suggéré pour mon cou. Ne t'inquiète pas trop pour ma nounou ; quoi qu'elle ait, ce n'est pas carabinée, elle, parce qu’elle nous a demandé si elle pouvait aller courir dehors (et oui, j’ai une nounou marathonienne moi monsieur). Alors que moi je fais la baleine échouée dans mon lit.

Elle a également passé un peu de temps à faire des chapatis (voir le post du 31 mars) pour les pauvres et la collecte de nourriture a bel et bien eu lieu. Grâce à ma nounou. Espérons que cet élan de solidarité ne s’arrêtera pas là… D’ailleurs, j’ai vu que le Gouvernement français s’inspirait de celui de Modi et faisait appel aux donations ?! Les gens ont bien donné pour Notre-Dame tu me diras…

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,exode,migrants,aide,pollution

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,exode,migrants,aide,pollution

Les abeilles sont au rendez-vous. Les paons aussi. Et je te parle pas des moustiques ! (mais chuuut)

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,exode,migrants,aide,pollution

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,exode,migrants,aide,pollution

Et l’air n’a jamais été aussi peu pollué. (Là c'est jaune mais ça a été vert le 28 mars ! Alors okay, on n'est pas encore aux Andamans, mais on respire un petit peu mieux quand même.) On voit même beaucoup plus d'étoiles la nuit.

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,exode,migrants,aide,pollution

inde,corona,coronavirus,virus,covid,épidémie,exode,migrants,aide,pollution

Sur ce, bonne nuit !

Corona, coronavirus, virus, covid, covid-19, Inde