Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 février 2015

Bébés made-in-India – 2. L’abstinence

Pour ne pas avoir d’enfant sans utiliser de contraceptif, il y a aussi l’abstinence… Abstinence forcée à cause des mœurs (pas de sexe avant le mariage). Abstinence due à une incompatibilité physique d’époux qui ne se sont pas choisis. Ou que la femme est obligée d’épouser un chien errant (voir l’article)... Les raisons sont multiples. inde,grossesse,bébé,nourrisson,accoucher,accoucher dans l’eau,césarienne,fertilité,contraception,stérilisation,gynécologue,épidurale,isolement,coutumes,sexe,accouchement,sage-femme,couche,massage,emmailloter,langer,allaitement

 

Pour donner une idée du contexte, j’aimerais ici citer ma gynéco et sa théorie sur les bienfaits de l’épisiotomie chez la femme indienne.

Elle aime bien ça, ma gynéco, comparer les Indiennes [des classes moyenne et supérieure je présume] et les Occidentales. Par exemple sur la question du poids. Le poids étant une obsession chez elle, j’en étais venue à  appréhender de monter sur la balance ! Heureusement j’avais les variations de poids les plus fantasques d’une quinzaine à l’autre : 3 kilos de plus, pas de prise de poids, 2 kilos de moins, c’était à n’y rien comprendre ; voyant ma gynéco confondue je finis par laisser faire la nature et oublier la balance. Cependant, à chaque pesée, j’avais droit à son hypothèse selon laquelle les Indiennes sont génétiquement programmées pour grossir plus et qu’en plus elles pensent toutes devoir « manger pour deux » ! Du coup, ça donne vite du plus cinquante kilos (témoignage de ma proprio qui a tout simplement doublé son poids !!

 

Pour en revenir à nos oignons, tandis qu’elle me recousait tranquillement le vagin – on nous aurait servi le chai qu’on aurait pu se croire dans un salon – elle m’exposa sa théorie sur l’élasticité de l’organe en question suivant les espèces. Selon elle, les Indiennes se marient vierges, tombent enceintes au bout de quelques essais, ne pratiquent plus pendant les neuf mois de grossesse et accouchent donc limite dans le même état que la vierge Marie. Et ça fait mal ! Et donc mieux vaut couper un peu pour être sûr que ça passe…

 

(A suivre…)

lundi, 02 février 2015

Bébés made-in-India – 1. Fertilité & Contraception

inde,grossesse,bébé,nourrisson,accoucher,accoucher dans l’eau,césarienne,fertilité,contraception,stérilisation,gynécologue,épidurale,isolement,coutumes,sexe,accouchement,sage-femme,couche,massage,emmailloter,langer,allaitementPour commencer, plantons le décor : enfantement et culture(s) en Inde… 

Au début, je me suis sentie un peu coupable de mettre au monde un Indien de plus (1) : ils sont déjà tellement nombreux… Et ils se reproduisent comme des lapins, pensais-je ! Et ben en fait non, que nenni !! Les lapinous ont sérieusement levé le pied ces dernières années…

Pensez donc, les Indiennes ont 2,5 enfants chacune en 2012 – on est loin des 4,5 enfants il y a tout juste 20 ans ! (2) En fait le taux actuel se rapproche dangereusement du taux minimal de 2,1 enfants par femme au-dessous duquel, sans immigration et après un gap de trente ans, la population commence à décliner.

D’ailleurs quasiment tous les Indiens que je connais décident de ne faire qu’un enfant parce qu’ils veulent « leur offrir le meilleur » et que le système éducatif coûte un bras.

 

Alors comme qu’y font pour se contenir ?? Pour commencer, les Indiens ont une méthode assez radicale, quoique controversée (parce que pas toujours choisie librement) : la stérilisation. Et ils n’y vont pas de main morte : 37% des femmes mariées seraient stérilisées (pour 1% des hommes) !  La stérilisation représente ainsi plus des deux-tiers des moyens contraceptifs – sachant que seulement la moitié des couples en utilisent.

De manière générale il y a quand même un vrai manque d’information : seulement 15% des Indiens entre 15 et 24 ans auraient reçu une éducation sexuelle. Pas étonnant quand on sait que les partis conservateurs (comme celui au pouvoir actuellement, dont le chef (le Premier Ministre) n’est d’ailleurs pas marié vit sans compagne affichée / aurait fait voeu de chasteté ?) l’ont bannie dans certains Etats il y a sept ans, sous prétexte que ça donnait des idées aux jeunes !

Parmi les (relativement rares) couples qui utilisent un moyen de contraception qui ne soit pas la stérilisation, la pilule n’est pas populaire du tout, même chez les citadins – d’ailleurs quand j’en parle autour de moi, il est fréquent que cette méthode soit méconnue. Toutefois, la pilule du lendemain se démocratise peu à peu ; grâce à de bonnes campagnes marketing, les filles gobent ça comme des bonbons, ignorant (ou semblant ignorer) les effets secondaires.

 

(1) Même si en fait techniquement il est Français vu que les Indiens ne reconnaissent pas la double nationalité et qu’un passeport européen ca a quand même ses charmes… En revanche il aura une PIO/OCI, une espèce de visa à vie lui permettant d'acheter et tout.

                                                                                                                                 

(2) Pour référence, les Françaises ont 2,0 enfants, les Chinoises 1,7, les Britanniques et les Américaines 1,9.

 

Sources : http://data.worldbank.org/indicator/SP.DYN.TFRT.IN ; http://www.theglobalmail.org/feature/what-happens-when-half-the-world-stops-making-babies/573/ ; http://www.geocurrents.info/population-geography/indias-plummeting-birthrate-a-television-induced-transformation#ixzz3Q1R1nOej ;  http://www.bbc.com/news/world-asia-india-29999883 ; http://www.icmr.cami-health.org/articles/presentations/Session2-Speaker2-SKSikdar.pdf ; http://world.time.com/2013/07/10/world-population-focus-on-india-part-1-sex-education/

 

(A suivre…)

samedi, 24 janvier 2015

Histoire d'oeil

Grand moment de solitude au consulat l’autre jour…Inde,oeil,mesure,passeport

Alors voilà, pour l’établissement du passeport de mon enfant, on me demandait (par mail) de « communiquer la taille et la couleur des yeux de l'enfant ». Ce qui m’avait laissée perplexe… La taille des yeux ?? Comme j’avais entendu que l’œil est le seul organe qui ne grandit pas après la naissance (une légende urbaine* soit dit en passant), je me suis dit que bon, c’était possible qu’on me demande la taille des yeux. Je répondais donc au-dit mail en demandant exactement comment on mesurait la taille de l’œil. Et je me vis répondre « pour la taille, vous devez mesurer et me dire combien de CM qu'elle fait ». Me voilà bien avancée !

 

Je me rendis donc au consulat sans l’information. Sans coup faillir, mon interlocuteur s’offusqua de ce que je n’ai pas suivi ses instructions. Quand je demandais, de vive-voix cette fois-ci, comment on mesurait la taille de l’œil, il me répondit d’utiliser une règle ! Je lui empruntais donc son double-décimètre et entrepris de mesurer l’œil du bébé. Il faillit en tomber à la renverse : « mais non voyons, la taille de l’enfant !! ».

« Ah ! Facile ! 48 cm ! »

« Ah non, ça va pas ça. Le système accepte minimum 50 cm… »

 

* « Pour un enfant normal né à terme, la maturation des globes oculaires est pratiquement atteinte à la fin des deux premières années, celle des rétines centrales à la fin de la quatrième année, la maturation de la myéline des voies de conduction ne se terminant qu’à la fin de la première décennie. » Source : http://lodel.irevues.inist.fr/oeiletphysiologiedelavision/index.php?id=134