Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 06 février 2017

Sur la route... (entre Jim Corbett and Delhi)

IMG_8137.JPG

Lever de soleil sur le parc national de  Jim Corbett

IMG_8151.JPG

A la pause pipi

IMG_8155.JPG

Sur la route...

IMG_8156.JPG

IMG_8157.JPG

IMG_8159.JPG

Un dôme d'ordures (ou plutôt une montagne, littéralement avec 15 mètres d'altitude !) - Ghazipur

IMG_8162.JPG

Un dôme d'un autre genre (plus propre)

lundi, 09 janvier 2017

Touriste en Inde et situation monétaire / démonétisation

inde,cash,situation monétaire,démonétisation,atmPlusieurs personnes m’ayant demandé conseil sur comment voyager en Inde en ce moment à cause de la situation monétaire, voici mon humble avis : armez-vous de patience ! (un peu plus que d'habitude je veux dire)

Si vous avez réservé avec une agence ou directement des hôtels pas trop pourris, vous pourrez presque tout payer en carte et garder votre petite monnaie (qui vaut de l’or) pour vous payer une bouteille d’eau, un chai, un rickshaw etc.

Mais comme c’est quand même pratique d’avoir du cash sur soi (surtout en Inde), voici quelques idées pour récupérer des roupies :

1. Bureau de change :

Légalement, les étrangers ne sont autorisés à échanger que 5 000 roupies par semaine – ce qui suffit en argent de poche si on paye le logement, le transport et les bières (bus/avion/train) par carte. Mais techniquement personne ne peut vérifier sauf si vous allez dans les bureaux de change d’une même enseigne.

2. Distributeur :

L’autre possibilité est de retirer dans un ATM (distributeur), dans la limite de 2 500 roupies par jour (quoiqu’apparemment la limite vient d’être augmentée à 4 500). L’exercice étant de repérer l’ATM qui a du cash. Le site suivant peut aider à faire un repérage : https://cashnocash.quikr.com/

3. Guichet :

Il reste l’option d’aller directement au guichet. Là encore il faut trouver la banque qui a le plein et c’est pas facile facile. Ensuite il faut faire la queue. Et avec un peu de chance arriver à retirer 24 000 roupies (limite hebdomadaire, que ce soit au guichet ou à l’ATM).

4. SIM indienne et applis :

Enfin vous pouvez prendre une SIM indienne qui durera 3 mois. C’est pas forcément l’expérience la plus facile, m’enfin ça met dans le bain… (Apparemment en septembre le Gouvernement a donné son accord pour que tous les touristes avec un e-visa reçoivent automatiquement une carte SIM mais je n’arrive pas à savoir si ça a été effectivement mis en place). Prévoir photocopie du passeport, du visa et une photo. Prévoir d’activer une carte avec le roaming (si vous changez d’Etat) et data pour avoir le wifi. Et si vous arrivez jusque-là et que vous avez au préalable téléchargé l’appli PAYTM (et rechargé votre compte) vous devriez pouvoir faire pas mal de paiements avec votre téléphone ! L’appli Uber ou Ola peut aussi s’avérer utile.

Bon courage !!

lundi, 12 décembre 2016

Trekking au Népal en aout – Chapitre 5, Photos

Nepal.jpg