Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 01 février 2008

Histoires vaches

Y en a qui se curent le nez avec la langue (bouh, pas beau) – celles-là, c’est les fortiches parce qu’en plus elles arrivent à s’enrouler l’oreille dans la corne –, d’autres qui broutent les Israëliens, d’autres qui montrent leurs fesses (avec ou sans ficelle), et d’autres, comme moi, qui regardent passer les vaches et les prennent en photo sur les plages de Goa…

Bon week-end !

973ae41bf4d049a605e4e1006c850d98.jpg
44abf1a3bfd232444bf17f9282944bb3.jpg
e0bf2c221a47b68a2ddd50b5e3612903.jpg
57713edc2c4a7a606b58f1a9ff5b7fd2.jpg
461368cabc7d7fe89aa75d4668ac4282.jpg
 

14:54 Publié dans N'imp | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vache, inde, goa |  Facebook | |

mardi, 29 janvier 2008

Juste comme ça...

306be84f76a57f8a7e8d99b9c76dffde.jpg

08:06 Publié dans N'imp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

mardi, 22 janvier 2008

Réflexions canines

Nous prenions notre petit déjeuner à Hampi lorsqu’un couple de jeunes allemands s’est installé à la table voisine. La fille a immédiatement commandé une omelette « for the dog ». J’ai cru que j’avais mal compris, mais non. Sitôt l’omelette sur la table, elle a transféré l’assiette sous le nez d’un petit chien mourant (du genre les mouches ont déjà attaqué) - juste devant le restaurant. Elle a voulu lui donner à boire aussi, et la tenancière a filé un coup de main : elle a découpé une bouteille ! Que l’Allemande a rempli d’eau. Son mec a ensuite déplacé le chien à l’ombre et ils ont bien recommandé aux Indiens qui les entouraient (ils étaient nombreux à être venus voir et sans doute à se dire « Mais ils sont fous ces Anglais » (oui, tous les étrangers sont des Anglais ici, et rien à voir, mais ici, l’Amérique du Sud fait partie des Etats-Unis !)) de faire en sorte que le chien puisse boire.

Quand nous avons quitté le restaurant à notre tour, le chien s’évertuait à atteindre le gobelet d’eau sans succès, et tout le monde s’en foutait… (il avait même pas pu goûter l’omelette).

Alors moi je me dis 1. Ils ont dû en baver ces Allemands parce qu’il y avait spécialement beaucoup de chiens en train de crever à Hampi (because pas de viande ??) et 2. Est-ce qu’ils nourrissent aussi les enfants (à 40 roupies l’omelette, soit 2 fois le prix de mon repas du midi, ils peuvent faire des heureux).

06:00 Publié dans N'imp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |