Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 22 février 2021

Pourquoi les Indiens mangent-ils salement?

Je m'excuse immédiatement du titre plus que racoleur que révélateur ; mais qui est néanmoins une question que j'ai vraiment vue posée.

Dans un groupe dont je fais partie, une Occidentale s’est plaint des « manières de table » de son compagnon indien qui mange très vite, pose ses coudes sur la table et n’utilise que rarement une serviette. Voici la première réaction de mon Indien préféré quand je lui en ai parlé : « manières de table ? mais quelle table ? normalement on mange par terre ! » Il m’a évidemment demandé ensuite pourquoi ne pas mettre ses coudes sur la table – nous étions en train de dîner et je te laisse deviner où étaient ses coudes…

Alors je me suis penchée sur les règles du « savoir-vivre » à la française, des bonnes manières et notamment de l’étiquette de table. Nos règles de politesse actuelles sont issues des codes de l’aristocratie de l’Ancien Régime, avec notamment le De civilitate morum puerilium d’Érasme, imprimé à Bâle en 1530 ou encore l’étiquette de Louix XIV qui codifie les différentes étapes de la journée royale et enfin Napoléon qui officialise l’Etiquette, un code de bienséance, ensemble de règles et de normes sociales. De ces efforts pour distinguer l’Homme de l’animal et distinguer un homme d’un autre homme. Résultat des courses, rien dans nos façons de manger n’est naturel. Chaque étape est régulée et ces règles, malgré leur aspect contre-nature et contraignant, sont pourtant encore pour beaucoup considérées comme « essentielles ». Si les Indiens ne s’embarrassent pas d’autant de règles puisqu’ils mangent de manière plus naturelle, ils en ont quand même quelques-unes :

 

En France

En Inde

Tiens-toi droit ! (ce n’est qu’à la fin du repas que tu as le droit de te reposer le dos sur ton dossier ; et ne te penche pas en avant mais amène la fourchette à ta bouche) – ça fait quand même plus classe que le mec avachi que se met de la sauce partout.

Pas de table, pas de chaise ! (voir cette note sur les vertus de manger par terre)

Si tu es assis par terre, en général tu te mets en tailleur et tu te tiens droit, par respect pour la nourriture.

Ne mets pas les coudes sur la table – peut-être parce qu’au Moyen-âge on était serré comme des sardines autour de la table de souper et les coudes prenaient de la place.

Pas de table, pas de coude sur la table !

Même si en milieu urbain la table tend à s'imposer, les manières restent les mêmes que quand on mange à même le sol.

Laisse tes mains visibles – histoire d’être sûr que tu ne caches rien sous la nappe, notamment une dague si tu vis au Moyen-âge.

Pas de table, pas moyen de cacher ses mains !

Ne replie pas ta serviette à la fin du repas, pose-la à gauche de ton assiette. Et essuie-toi la bouche délicatement avec ta serviette quand nécessaire.

Pas besoin de serviette ! On mange tranquillement avec ses mains et ensuite on va se laver les mains, la bouche (et le larynx) au lavabo.

Mets ta serviette sur tes genoux.

Pose les verres en haut à droite de l’assiette et aligne de la gauche vers la droite le verre pour l’eau (le plus grand), celui de vin rouge (verre moyen), et de vin blanc (le plus petit).

Le verre d’eau doit être posé du côté gauche de la personne qui mange la nourriture – parce qu’on n’utilise pas cette main et que donc elle est propre.

Ne coupe pas la salade avec ton couteau – parce qu’à l’époque, les couteaux n’étaient pas inoxydables, et le vinaigre les salissait.

Pas besoin de couverts quand on mange avec les doigts ! Voir cette note sur les vertus de manger avec les doigt.

En Inde du nord, il faut manger avec les deux premières phalanges doigts, dans le sud on s'autorise jusqu'à la paume de la main, ce qui fait bien marrer les Indiens du nord qui trouvent ça un peu dégueu quand même...

Tourne les fourchettes pointées vers la table – parce qu’alors, les armoiries étaient gravées sur le dos de la fourchette et il fallait les montrer.

Quand tu as fini, mes tes couverts parallèles entre eux et perpendiculaires au bord de la table – si tu les croises, cela indiquerait que tu n’as pas apprécié le repas.

Romps le pain à la main, n’utilise pas de couteau – ce qui remonte à des temps très très anciens quand il ne se faisait pas d’utiliser du fer dans la nourriture.

 

Le pain, sous forme de galette, sert de cuiller dans de nombreuses régions. On le coupe avec adresse de la main droite (la seule qu’on peut utiliser à table puisque la gauche est impure, elle sert à se laver les fesses) et on utilise le morceau pour attraper de la nourriture.

Ne pose pas le pain à l’envers sur la table – il y a longtemps, la boulangère séparait le pain du bourreau en le retournant et donc ça porterait malheur de manger son pain.

Non applicable, chaque famille fait son pain (en galettes) à la maison.

Sers les plats du côté gauche, et les boissons du côté droit.

Les plats sont servis sur la table et chacun se sert à l’envi. Il semble étrange de commander son propre plat et de ne pas le partager. En revanche, ne va pas te servir dans le plat de ton voisin, c’est sale. Ne croque pas non plus dans sa pomme ou sa mangue, c’est sale aussi. D’ailleurs ils maîtrisent l’art de boire sans toucher le verre ou le goulot de la bouteille. À chacun sa salive – ce qui paraît quand même plutôt une habitude saine en fait non ? De même on se sert des cacahuètes à la cuiller dans sa petite assiette plutôt que chacun y mette ses microbes. C'est le concept hindou de nourriture jhootha.

Ne souhaite pas un "Bon appétit" avant d’entamer un repas – ça fait genre il va falloir du courage pour manger ça.

Ça tombe bien, ça ne viendrait à l’idée de personne.

Ne te ressers pas de fromage – ça fait genre t’as encore faim.

NA, pas de fromage.

Mange doucement, la bouche fermée et ne parle pas la bouche pleine – tout le monde n’a pas envie de voir ce que tu as dans la bouche et on n’entend pas bien ce que tu dis si tu as la bouche pleine.

Ne parle pas en mangeant – surtout parce que tu dois te concentrer sur l’acte de manger, c’est pas le temps de la causette (d’où le fait que les Indiens ne s’éternisent pas à table ; dès que le repas est terminé, tout le monde s’en va, ça peut surprendre le Français qui a l’habitude de passer des heures à table).

Attends que la maîtresse de maison s’asseye avant de t’asseoir.

Ne t’embête donc pas avec ça, la femme servira la tablée et mangera en dernier, quand elle ne mange pas dans la cuisine.

Attends que tout le monde soit servi avant de manger.

Attends aussi que tout le monde soit servi avant de manger.

Le chef de famille ou l’aîné doit commencer à manger en premier.

Ne rote pas à table.

Ne retiens pas ce petit (ou gros) rot qui montre que ton estomac est plein et que donc tu as mangé à ta faim ! Mais n'exagère pas non plus...

Pour conclure, il existe en Inde comme partout ailleurs, divers degrés d’ « éducation » ou tout simplement d’intérêt pour les bonnes manières en général. Comme la collègue se plaint également des caisses bruyantes et malodorantes que son mari lâche en public aux États-Unis, il est possible qu’elle soit tombée sur un spécimen... (ce qui me donne une idée pour ma prochaine note, suspense…).

4a49f58fb7e27aa1a2ddd16d830a4844.jpg

Commentaires

Merci, c'est très instructif.
P.S. il y a un doublon sur le rot... tu devais avoir l'estomac bien plein :)

Écrit par : Klodeko | vendredi, 26 février 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire