Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 janvier 2008

Week-end à Hampi

 

6b98765108090d8527a3b54aa8464e18.jpg 

Ce week-end, j’ai réussi à traîner Shiv à Hampi (dans le Karnataka)… Au moment du départ, il a réalisé que nous allions dans un centre de pèlerinage et qui dit pèlerinage dit… temples et qui dit temples dit Shiv veut pas y aller ! Bon, mais nous sommes partis quand même !! Après 8h de bus (couchette) jusqu’à Hubli, puis 4h de train jusqu’à Hospet et enfin 30 minutes de rickshaw et nous étions rendus à Hampi ! (Retour par bus de nuit depuis Hospet, semi-sleeper, particulièrement inconfortable.)

Première impression : minuscule village, blindé de touristes et avec des guest houses un peu partout. Il a donc fallu chercher la bonne !! Nous avons trouvé assez vite, avec eau chaude au robinet s’il vous plaît (la plupart proposent au seau) – Lakshmi Heritage / Rs 800 la nuit. Immédiatement nous avons loué une moto / Rs 250 la journée (on peut visiter Hampi à pied, en vélo (l’option préférée je crois, malgré les sacrées montées et la chaleur), en moto (pratique pour économiser du temps et ça reste super agréable !) ou en rickshaw.

Une fois les formalités terminées, Shiv nous a conduits directement au Mango Tree, LE restaurant du moment. Et quelle n’a pas été sa surprise de découvrir qu’un tel restaurant (construit à même la roche, ne proposant que des nattes pour s’asseoir et la pierre comme dossier) ravissait les touristes (et le confort alors ??!). Le clou ça a quand même été quand le serveur lui a annoncé qu’on ne trouvait à Hampi ni alcool ni viande. Ca faisait un peu beaucoup pour Shiv !! Pour faire dans le compromis, nous avons réservé des billets de retour pour le lendemain soir et nous sommes mis à (très) activement (malgré un voyage assez crevant) sillonné la région… On en a pris plein la vue pendant 2 jours (3 jours c’est bien aussi, on peut y aller plus cool), on s’est aussi baignés dans une petite rivière, pour décompresser, bon week-end !

Hampi était autrefois la capitale médiévale de l’empire Hindou Vijayanagara (la Ville de la Victoire). Ville de ruines (pour la plupart en restauration grâce aux bons soins de l’Unesco) – on compte plus de 500 monuments (la ville était entourée de sept enceintes fortifiées et couvrait une superfice de 43 km²), en passant par les temples jusqu’aux palais, elle se dresse dans un paysage incroyable, lunaire, de rochers empilés les uns sur les autres et qui tiennent debout on ne sait pas trop comment…

La légende de Hampi: Deux chefs locaux, Hakka et Bukka, rapportent à leur gourou un fait inhabituel: lors d’une expédition de chasse, ils ont vu un lièvre poursuivi par leur chien se retourner tout à coup et se mettre à courageusement chasser le chien. Le gourou, Vidyaranya leur dit alors que cet endroit est très spécial et leur demande d’y établir la capitale locale. La graine d’un empire (Vijayanagara) était plantée… De 1336 à 1565, 4 dynasties ont dirigé l’empire de Vijayanagara, luttant contre les Sultanats du Nord et bâtissant Hampi. La capitale était un important centre de commerce, aussi bien de chevaux, de coton, d’épices que de diamants. Par ailleurs, les dirigeants étant de fervents amateurs d’art et de religion, ils ont tous fait élever des temples à leurs dieux favoris (dieux qu’ils associaient à leurs noms). Finalement, en 1565, les Sultanats musulmans du Deccan battirent l’armée de Vijayanagar qui souffrit de nombreuses pertes. La capitale a été pillée, la population massacrée et Hampi est devenue, et restée pendant plusieurs siècles, une ville fantôme.

Pendant la période coloniale, Hampi a attisé la curiosité d’archéologues étrangers. Puis le site a été placé sous la protection de l’Unesco en 1986. Aujourd’hui, Hampi est un lieu de pèlerinage, de tourisme et de plateau de cinéma (voir le film « Myth » avec Jackie Chan).

Un doc utile pour visiter Hampi (en anglais) avec les hôtels, les cartes, les trucs à voir (info notamment prises sur le site www.hampi.in ): Hampi.pdf

08:45 Publié dans Virées en... Inde! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hampi, inde |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.