Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 avril 2008

Back in Pune

Ah, les joies du retour. Récurer la chambre (oui oui j’ai une femme de ménage, enfin une technicienne de surface, c’est plus exact, vu qu’elle nettoie surtout en surface), fallait voir la poussière ! Régler le problème du téléphone coupé. Gérer la facturer d’électricité qui a viré du simple au quintuple (ben voyons).

Et puis il va falloir commencer à chercher des collocs (pour juin), me remettre à l’hindi et commencer le yoga (c’est prévu pour début juin !)...

Ce matin, on a dû mal se comprendre avec mon rickshaw (dans son sens bien entendu). Alors j’ai essayé une nouvelle technique : au lieu de gueuler j’ai sorti mon bouquin, bien décidée à squatter le temps qu’il faudrait !! Je l’ai scotché je crois (il me donne mes 10 foutues roupies demain – ça peut paraître hallucinant mais en fait on retrouve toujours les mêmes rickshaws dans son quartier).

Il fait bon, genre dans les 30°C (et moi qui étais persuadée que j’allais suffoquer !), à peine besoin du ventilo la nuit.

Bref tout roule, reprise en douceur…

mardi, 25 mars 2008

Passage en France

Retour en Inde le 3 avril, jusqu'au 10 décembre...

Pas besoin d’attendre que le chauffe-eau aie chauffé l’eau (comme son nom l’indique), suivi de pas de frustration quand le chauffe-eau est presque vide, que l’eau devient tiède et qu’on sent qu’elle va être froide d’ici cinq secondes mais qu’on veut quand même rester dans la douche…

Pas de coupure d’électricité. Le chauffage. Le réveil avec le bord du lit trop froid et c’est trop bon de s’enrouler dans la couette.

Les gens qui font la gueule dans le métro le matin – et moi aussi, parce que c’est physique, à 7h30 du matin, j’ai la tête dans le c… (comme tout le monde j’imagine).

Je ne dirai pas « les rues vides » parce que, pas comme tout le monde, je trouve les rues « normales » ici, et plutôt bondées là-bas…

Obligée de mettre beaucoup de sel, pour donner un peu de goût ; si c’est pas triste !

Revoir des têtes qu’on n’a pas vues depuis 8 mois et qu’on ne reverra que dans 8 mois, alors tout reste un peu superficiel en fin de compte… Mais c’est bon quand même, de voir que les gens qu’on n’oublie pas ne nous oublient pas non plus…

Faire des courses, ramener les essentiels qui manquent là-bas : tire-bouchon, purée Mousseline, grenadine Teisseire, graines de persil (ça c’est pas pour moi, évidemment !), canne à pêche, livres dans la langue de Molière (avec ça on atteint vite la limitation des 20 kilos), quelques films aussi…

Des visites chez le médecin, à la sécurité sociale, aux impôts, à la banque. Qu’il est bon de vivre loin de ses responsabilités !

Marre de ces c… qui me demandent si je travaille « à l’indienne » sous prétexte que mon siège s’incline de 5 degrés et que j’ai un pull orange. C’est quoi ces préjugés de merde ??

Mais surtout, la NEIGEEEEUH !!!

444450435.JPG

vendredi, 29 février 2008

Dernier jour de V.I.E.

C’est mon dernier jour de V.I.E., une page se tourne…

Mais l’heure n’est qu’à moitié au bilan puisque si tout se passe bien, je reviens fin mars avec un CDD en poche, dans la même boîte, et pour faire la même chose…

Tout ça pour dire que si vous voyez pas trop de mes conneries pendant 2-3 semaines, vous inquiétez pas ! (genre vous vous inquiéterez de toute façon) ! Et puis je trouverai bien à mettre un ou deux posts sur les habitudes de mes compatriotes qui sait…

J’en profite pour vous remercier de vos visites, de vos commentaires (auxquels je réponds rarement – en tout cas sur mon blog – mais que j’adore, et que je n’ai JAMAIS censurés – ben oui si ça s’affiche pas, ça peut venir de mon hébergeur…), et des liens sur vos blogs respectifs pour aller vers le mien (franchement ça me fait sauter de joie !). Je kiffe carrément écrire mes posts, et c'est cool que des gens aiment les lire (c'est mieux que le contrat, y pas à tortiller).

Je pars demain, seule (grande première pour moi !) à Mysore (dans le Karnataka, pas loin de Bangalore) et après c’est un peu l’inconnu (peut-être Bangalore, peut-être le Kerala, peut-être Pune). En tout cas, le 11 au soir je m’envole pour Paris. Ca fait plus 8 mois que je ne suis pas rentrée (moi qui avais juré pour ma « santé morale » de faire un « retour aux sources » tous les 6 mois, c’est loupé), et ça me fait bien plez, faut bien avouer. Du coup, comme mon passage en France n’était pas prévu, on finit le vin, le confit de canard, les rillettes etc., enfin bref, tous ces trucs de chez nous qu’on stocke en attendant la « vraie » bonne occasion et qui finissent pas être toujours dans les placards au bout d’un an !! Trop naze…

Merci encore à tous ceux qui me rendent visite via blog interposé !

Emilie

937859232.JPG

11:45 Publié dans Histoires de Samouraï | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : inde |  Facebook | |